Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J27) - Le DFCO s'incline logiquement et lourdement face au PSG

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne

Les footballeurs du DFCO face au Paris Saint-Germain, samedi 27 février 2021, pour la 27e journée de Ligue 1. La rencontre est à suivre commentée en intégralité à la radio sur France Bleu Bourgogne.

Dina Ebimbe n'aura rien pu faire contre le PSG, club qui le prête à Dijon
Dina Ebimbe n'aura rien pu faire contre le PSG, club qui le prête à Dijon © AFP - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Jamais le poncif "la logique est respectée" n'a été aussi bien appliqué. Pour cette 27e journée de Ligue 1, samedi 27 février 2021, le DFCO, dernier, s'est incliné face au PSG, qui bataille pour retrouver la place de leader. Score final 4-0 (2-0 à la mi-temps). Kean a ouvert le score. Danilo Pereira a terminé le travail. C'est le même score qu'au match aller. Dijon concède sa septième défaite d'affilée en championnat - la huitième toutes compétitions confondues. 

Une classe d'écart

C'est un David Linarès lucide et fataliste qui s'est présenté en conférence de presse d'après match. "Il y a une classe d'écart sur le match. On aura aimé faire douter un peu plus cette équipe. 4-0, c'est souvent le tarif avec Paris. La domination parisienne est totale, il ne faut pas chercher midi à 14h", indique le coach dijonnais. 

Y croient-ils encore ? 

Avec seulement 15 points à 11 journées de la fin, le maintien pour Dijon serait un miracle. Les joueurs ont-ils lâché ? "Je ne vois pas pourquoi ils seraient démotivés, répond Linarès, il y a 11 matchs à jouer d'ici la fin de saison", répond Linarès. 

Symbole que quelque chose cloche, Wesley Lautoa n'était pas dans le groupe pour un retard à l'entraînement, alors que c'est l'un des joueurs les plus expérimentés. "Il s'est excusé par rapport à son statut, il connait l'exigence qu'il faut mettre au cœur de ce métier", regrette David Linarès. "Je n'ai pas senti mes joueurs démobilisés ou abattu", indique-t-il plus largement. . 

"Il faut qu'on essaye de s'en sortir avec la tête haute, avec beaucoup d'honneur, beaucoup de dignité", tente de son côté l'attaquant Moussa Konaté. Cela devra commencer dès mercredi en déplacement à Brest, pour la 28e journée de Ligue 1 ... en attendant (en priant pour?) des mauvais résultats pour les concurrents directs - Nantes, Nîmes, Lorient. 

Le résumé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess