Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J28) - Le DFCO s'incline à Brest, 8e défaite d'affilée en championnat

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les semaines se suivent et se ressemblent, nouvelle défaite pour le DFCO. Les "Rouges" se sont inclinés 3-1 à Brest.

Dijon coule dans la rade de Brest
Dijon coule dans la rade de Brest © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Le DFCO s'est une nouvelle fois incliné, mercredi 3 mars 2021, pour la 28e journée de Ligue 1. Défaite 3-1 sur la pelouse de Brest. Des buts marqués par Honorat, Mounier et Cardona pour les Bretons, et par Assalé pour Dijon - son premier but avec le club depuis son arrivée cet étéPlus on rapproche de l'échéance finale, plus c'est compliqué. C'est la 8e défaite en championnat, la 9e en comptant la Coupe de France. Le DFCO reste dernier du championnat et doit se contenter de miser sur un faux pas des concurrents. 

Trois buts évitables ? 

Le DFCO a concédé trois buts sur trois faits de jeu. Le premier est pris sur un contre, ou Ngonda se fait doubler par la vitesse d'Honorat. Le deuxième est pris sur un corner. Le troisième intervient après une erreur d'Anthony Racioppi, qui dégage mal un ballon de sa surface. "Les trois buts qu'on prend sont agaçants. Le contre sur le premier but, est indigne d'une défense de Ligue 1, le deuxième un coup de pied arrêté et le 3e on le donne", regrette David Linarès, l'entraîneur du DFCO, qui veut retenir la deuxième période, où "la maîtrise du jeu était plus importante, cela montre au moins que les joueurs n'ont pas lâché". Maigre consolation. 

"Il va falloir se réveiller un jour"

Du côté des joueurs, les mots ne viennent pas pour expliquer cette nouvelle défaite. "Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?" répond le capitaine Bruno Ecuele Manga, qui regrette lui-aussi cette première mi-temps ratée. "On est déçus mais on n'est pas abattus", promet-il, même si son visage semble marqué, justement, par l'abattement. Après chaque match, en écoutant les discours, on se dit que le pire ne peut être que derrière, que le cours de la saison va enfin s'inverser. Mais pourquoi les choses changeraient ? "Il va falloir se réveiller jour", indique simplement BEM. Sans avancer de pistes d'améliorations. 

Le retour de Benzia 

C'est la seule éclaircie dans une nouvelle soirée bien morne : l'entrée en jeu à la 83 minute de Yassine Benzia, absent des terrains depuis plus d'un an après une grave blessure à la main suite à un accident. "Il est entré à 10 minutes de la fin, je suis très heureux pour lui, c'est une bonne nouvelle", indique Linarès. Sur ces quelques minutes, Benzia a pu faire parler sa technique par petites touches. Intéressant pour la suite. 

Le résumé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess