Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 1 (J22) : le DFCO s'impose contre Brest et reste invaincu à domicile

- Mis à jour le
Par

Dijon s'est imposé 3-0 face à Brest, samedi 1 février, pour la 22e journée de L1. Match très sérieux des Dijonnais qui gagnent une place au classement. Dijon invaincu à domicile depuis 9 matchs.

Les Dijonnais n'ont laissé aucune chance au Stade Brestois Les Dijonnais n'ont laissé aucune chance au Stade Brestois
Les Dijonnais n'ont laissé aucune chance au Stade Brestois © Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Le DFCO n'aura laissé aucune chance à Olivier Dall'Oglio pour son retour en Côte-d'Or, samedi 1er février 2020. Victoire 3-0 des Rouges contre Brest dans un match très appliqué (Mama Baldé x2, Mavididi). Dijon est invaincu dans son jardin de Gaston Gérard depuis neuf rencontres. 

Publicité
Logo France Bleu

Poursuivre la série 

La dernière défaite dijonnaise sur son terrain remonte au mois d'août 2019, contre Bordeaux . Depuis, Paris, Rennes, Lille, Strasbourg et donc Brest sont tombés dans le piège de Gaston Gérard. "J'avais postulé en début de saison que Gaston Gérard devienne une forteresse imprenable, et c'est le cas, savoure Stéphane Jobard. Les joueurs en sont imprégnés, ils ont envie de démarrer pied au plancher"

Maintenant, il s'agirait de faire aussi bien à l'extérieur. Dijon n'a pris que cinq points loin de ses bases cette saison. La dernière remonte à fin septembre, et le succès à Reims.Pourquoi pas changer tout ça contre Nîmes lors de la prochaine journée, mercredi 5 février, face, en plus, à un concurrent direct dans la course au maintien? Le défenseur Fouad Chafik, auteur de deux passes décisives contre Brest, s'attend à "un match très intense, plus compliqué, très dur".

Retrouvailles avec Dall'Oglio

Olivier Dall'Oglio, passé sur le banc dijonnais entre 2012 et 2018 et actuel coach de Brest, repart donc perdant de cette confrontation face à ses anciens protégés. "On a fait un match très pauvre", a-t-il regretté. Du côté de Dijon, pas de fanfaronnade. "Il n'y a pas de saveur particulière, exacerbée parce qu'on a tapé l'équipe d'Olivier, reconnaît Stéphane Jobard. Ce sont juste trois points contre Brest". Les deux hommes ont longuement discuté, ont "refait le monde" - selon les termes de Jobard - à la fin de la rencontre. 

J'étais content de le revoir - Stéphane Jobard à propos d'Olivier Dall'Oglio 

Suivre le DFCO

Publicité
Logo France Bleu