Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 12e journée : défaite historique dans le derby ASSE-OL, Garcia demande pardon aux supporters (0-5)

dimanche 5 novembre 2017 à 11:51 - Mis à jour le dimanche 5 novembre 2017 à 23:43 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Un scénario cauchemardesque dimanche soir dans le Chaudron : débordements en tribune, score lourd, match interrompu. C'est la pire défaite de l'AS Saint-Étienne dans l'histoire des derbys contre l'Olympique Lyonnais (0-5).

Les Verts dépités, surclassés dans 115e derby
Les Verts dépités, surclassés dans 115e derby © AFP - JEFF PACHOUD

Saint-Étienne, France

La plus grosse défaite pour les Verts en derby, voila ce à quoi on a assisté ce dimanche soir, en cette 12e journée de Ligue 1, avec en plus deux grosses interruptions. Une en début de match à cause de fumigènes, et une autre en fin de rencontre après le 5e but signé Fekir. L'attaquant lyonnais a provoqué la fureur des supporters en montrant son maillot. Tentative d'interruption de terrain, les CRS sont entrés sur la pelouse et le match a été interrompu de très longues minutes en fin de rencontre.

Ça commence mal, ça finit mal

Le ton était donné dès l'avant match avec des échauffourées en dehors du stade entre supporters et dans le stade entre le Kop Nord et le parcage lyonnais avec une ambiance très très tendue. Mais les incidents ont commencé dès la première minute. Le tribune sud craque de nombreux fumigènes qui empêche le bon déroulement du match et Clément Turpin, l'arbitre du soir, décide d'interrompre la rencontre. Il y aura 7 minutes d'arrêts de jeu à la fin de la première période.

Le match reprend, et le cauchemar commence. À la 10e minute, Hamouma, bien servi en profondeur par Bamba, se retrouve seul face à Lopes et rate son duel. Corner. Hamouma s'en charge et rate totalement son corner en deux temps. Les Lyonnais recupère le ballon et Memphis ouvre le score. Dans la foulée, Hamouma sort blessé : claquage ou orgueil?

À la 25e minute, la défense devient inexistante. Fekir, en contre, peut tranquillement repiquer dans l'axe et ajuster une sublime frappe. 2-0

Pourtant les Verts sont présents dans les duels et dans l'offensif. Car il y aura de bonnes situations mais pas de franches occasions. Mais les Verts s'enfoncent dans le dramatique en début de seconde période avec le tacle non maîtrisé de Lacroix sur Fekir (47'). Le Suisse est exclu, logiquement.

Les Lyonnais vont alors avoir la possibilité d'exprimer leur football, qui, il faut le dire, est de très bonne qualité. Les Verts ne jouaient pas dans la même division que les Lyonnais.

Chaque attaquant lyonnais va s'offrir un but : Diaz (58'), Traore (65'), et Fekir pour le doublé (85') et c'est là que tout part en vrille.

La provocation de Fekir fait basculer la soirée

Pour célébrer son but, le capitaine lyonnais vient provoquer le Kop Sud en montrant son maillot à la Messi lors d'un classico. Un geste pas forcément pacifique, mais un derby c'est aussi du chambrage, et si une équipe qui mène 5-0 ne peut plus chambrer dans un derby... Le terrain est alors envahit par des supporters et les CRS. Le jeu est alors interrompu pendant environ une demi heure.

Pendant cette longue interruption, Bruno Genesio décide de remplacer Fekir par Ferri. Le capitaine lyonnais revient sur son geste et ne regrette pas au micro de Canal +.

Les Verts concèdent dont leur pire défaite en derby face à l'Olympique Lyonnais et il restera dans les mémoires une soirée cauchemardesque sur le terrain et hors du terrain. Un match qui restera dans l'histoire, hélas.

Oscar Garcia demande pardon

Je n'ai jamais connu une telle déroute, avec un résultat comme celui-ci. Je demande pardon à nos supporters pour ce résultat. C'est le jour le plus triste de ma carrière d’entraîneur.

Le derby, le résumé :

Le résumé du derby du 5 novembre 2017

Le Derby, minute par minute :