Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

Ligue 1 - 24e journée : beaucoup de regrets pour l'ASSE après cette nouvelle défaite à Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

En supériorité numérique avant la mi-temps, l'ASSE n'a pas réussi à revenir au score ouvert par Delort durant la première période. Un manque cruel de réalisme, de précision et d'opportunisme. Une nouvelle défaite en Ligue 1, les Verts restent collés à la 15e place et s’éloignent du haut de tableau.

Denis Bouanga a raté beaucoup de d'occasions contre Montpellier
Denis Bouanga a raté beaucoup de d'occasions contre Montpellier © AFP - Gérard Julien

Le résumé du match

Commentaires Alexandre Vau et Olivier Roché

Le film du match

L'ASSE peut avoir des regrets. Beaucoup de regrets. En effet, les hommes de Claude Puel effectuent une première période intéressante sur plusieurs points. Le coach avait reconduit une défense à trois centraux, Yvann Maçon effectuait sa première en piston droit, Bouanga retrouvait les avant-postes et Lois Diony était de nouveau titulaire. D'ailleurs le n°9 des Verts a effectué, à nouveau, un bon match. C'est aussi le seul à avoir tirer son épingle du jeu. Boudebouz alternera, lui, le bon et les déchets. 

Mais l'un des points noirs de cette équipe c'est la défense. Et ça n'a PAS loupé, une grosse errance défensive a permis à Delort de marquer l'unique but du match de la tête après un centre parfait de Sambia. 

D'ailleurs, ce même Sambia est à l'origine de ce qui aurait dû être le tournant du match. Dans les cinq dernières minutes de la première période Bouanga tombe dans la surface accroché par Sambia. Monsieur Delerue, arbitre du match, désigne le point de penalty puis consulte la VAR... il donne un carton rouge au Montpellierain et transforme le penalty en coup franc car la faute avait eu lieu avant la surface. Pas de but là dessus. 

Et l'ASSE ne marquera aucun but. Les Verts ont été les plus dangereux dans le premier acte mais ont manqué totalement de réalisme. Les frappes étaient soit sur le gardien soit à côté. 

En deuxième période, on va perdre de cet allant offensif. Les Verts n'emballent pas le match alors même qu'ils sont en supériorité numérique. Les Héraultais jouent en bloc bas et tiennent le choc. Les Verts n'arrivent à rien faire offensivement. Un jeu mou et donc inquiétant. 

L'ASSE a été incapable d'égaliser, incapable d'aller chercher un point si précieux, incapable de stopper cette spirale si négative. Il y a de quoi s'inquiéter pour la suite : crise de confiance et de résultats, encore de nombreux blessés ou suspendus... les semaines à venir vont être délicates. Il faudra absolument se qualifier en demi-finale de Coupe de France contre Épinal ce jeudi 13 février pour avoir une éclaircie, précieuse elle aussi. 

Le programme de la Ligue 1

Le classement de la Ligue 1

Choix de la station

À venir dansDanssecondess