Football

Ligue 1 - 6e journée : des Verts chanceux s'imposent à Dijon (0-1)

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 16 septembre 2017 à 17:21

Diony n'a toujours pas trouvé le chemin des filets cette saison.
Diony n'a toujours pas trouvé le chemin des filets cette saison. © Maxppp - maxppp

Un but refusé pour Dijon, un penalty très (très) généreusement accordé, les Verts (tout de noir vêtus) ont eu de la chance pour s'imposer 1-0 dans cette 6e journée de Ligue 1 samedi. Une victoire chanceuse, mais un match où les points positifs sont nombreux, surtout en première période.

Une première période dense mais stérile

10 - 25 - 10, voilà comment on peut découper les 45 premières minutes. Une dizaine de minutes où les verts se sont fait bousculer. Mais leur faim de ballon prend le dessus. Les Dijonnais reculent et la possession dépasse les 60% durant 25 minutes.

Mais durant les 10 dernières minutes, les dijonnais se ressaisissent et donnent de grosses frayeurs à l'ASSE. Heureusement, les Dijonnais ne visent pas mieux que les Verts et l'ASSE possède un Ruffier en forme. Onze tirs stephanois dont deux dans le cadre (Diony puis Dabo) et dix tentatives dijonnaises dont trois dans la mire. Les Dijonnais qui auront un espoir fugace de mener au score mais le but de Jeannot est refusé, légitimement, pour une position de hors jeu.

Manque de précision, certes, mais de nombreux points positifs : beaucoup de projections vers l'avant, beaucoup d'envie, le couloir gauche très actif, un Diony disponible et Ruffier salvateur.

Une seconde période plus poussive

Malgré tout, elle est à l'avantage de l'AS Saint-Étienne avec l'aide de Mr Bastien, l'arbitre du soir. A la 47e, Bamba s'effondre dans la surface et l'arbitre désigne le point de pénalty. Or... il n'y a pas faute du tout sur Bamba, le ralenti est formel. Et comme la chance s'y met, Bamba est aidé par le poteau pour transfomer son pénalty.

De manière générale, ce second acte est bien moins intéressant et ce, des deux côtés : plus laborieux, plus de mauvais choix, et toujours un manque cruel de précision.

  • 6 tirs cadrés sur 17 pour l'ASSE, et 7 sur 19 pour le DFCO
  • moins de 80% de passes réussies par les deux formations

L'indice qui montre que les Verts ont perdu du terrain en seconde période, c'est la possession. Une nouvelle fois, les Verts finissent avec moins 50% du temps ballon au pied. Une moyenne depuis le début de saison. Sur la longueur, ça pourrait devenir inquiétant. En tout cas, l'ASSE réussit à conserver ce score. Nouvelle victoire, la quatrième en six matches : un bon ratio et une troisième place provisoire au classement.

Dijon - Saint-Étienne, le résumé :

Les meilleurs moments de Dijon - Saint-Étienne

Dijon - Saint-Étienne, le direct :