Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

Ligue 1 - 28 journée : une défaite et trois expulsions pour les Verts face à Lille

dimanche 10 mars 2019 à 10:54 - Mis à jour le dimanche 10 mars 2019 à 18:53 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire

Un scénario cauchemardesque en fin de rencontre pour les Verts : un but pris et trois expulsions (dont le coach). Encore une défaite (0-1) qui fera mal à la tête. Une défaite à domicile, une 4e place de Ligue 1 qui s'éloigne, un défenseur en moins disponible. Les temps sont durs.

La joie de Pepe après son but face à Saint-Étienne
La joie de Pepe après son but face à Saint-Étienne © AFP - Jeff Pachoud

Le film du match 

Les Verts sont "dans le dur". On a beaucoup entendu ça après la défaite de l'ASSE face à Lille 0-1 en cette 28e journée de Ligue 1. Et c'est le moins que l'on puisse dire. À l'issue de ce weekend, les Verts sont 6e de Ligue 1. Ils laissent leur place à Reims qui monte à la 5e place malgré un match. La différence de buts a fait le reste. Donc rien ne va à l'AS Saint-Étienne dans leur course à l'Europe. Il reste 10 matchs, il faudra un quasi sans faute et compter sur les contre-performances de Marseille et de Reims mais aussi de Montpellier, de Rennes ou encore de Nice à l’affût pas très loin derrière les Stéphanois au classement.

Les Verts ont très peu existé

Normalement le joueur qui devrait être désigné homme du match c'est Stéphane Ruffier. Sans lui, les Verts auraient pris l'eau au tableau de marque très tôt dans le match et non pas à la 87e. Le portier stéphanois a enchaîné les parades et a réussi à laisser la tête de l'ASSE hors de l'eau portant quasiment tout le match. Il s'inclinera face à Pépé sur une frappe détournée par la jambe de Subotic. 

Un autre homme a brillé ce dimanche : William Saliba a remplacé Loic Perrin, blessé, en défense centrale. Encore une fois, il a été l'auteur d'une belle prestation. À côté de ça, c'est un naufrage collectif. Pendant la première demi heure, les hommes de Jean-Louis Gasset n'ont pas réussi à se procurer la moindre occasion. Et c'est avant la pause que les Verts auront leur seule frappe cadrée du match par Beric sur un temps fort de quelques minutes. 

À la pause, on commence à se dire que le match nul ne serait pas si mal et on va y croire jusqu'à la 87e. On l'espérait presque ce score de parité tant il a été compliqué de se projeter vers l'avant, tant il a été compliqué de se retrouver dans des bonnes situations pour frapper, tant on a raté tous nos coups de pieds arrêtés, tant les contre-attaques lilloises étaient trop rapides pour notre défense et en particulier pour Subotic. Oui les Verts sont sérieusement dans le dur. 

Les Verts craquent complètement nerveusement et psychologiquement

La défaite est logique et se comprend. Le LOSC est une belle équipe et force est de constater que l'ASSE n'en est pas à la hauteur. Pas encore. En revanche, ce qui n'est pas normal c'est d'avoir trois membres de l'équipe expulsés

  • Jean-Louis Gasset  avant la pause : il s'emporte envers l'arbitre de touche après que Ait Bennasser ne reste au sol consécutif à un contact. Monsieur Lesage, l'arbitre central, n'a pas apprécié et a demandé au technicien de monter les tribunes. À vrai dire, il n'y avait pas matière à s'emporter... 
  • Les cinq dernières minutes ont été fatales. Mathieu Debuchy est le premier a quitté prématurément ses partenaires. Après avoir pris un premier jaune suite à un tacle en retard sur Ikone, il reçoit un deuxième avertissement après une altercation avec ce même Ikone. C'est rouge, et c'est une défense encore plus décimée... qui mettre à droite à Caen?
  • Wahbi Khazri : il est connu pour beaucoup parler et râler auprès des arbitres, ce fut la fois de trop. En effet, il est coupable d'un tacle en retard et vient aussitôt rappeler à l'arbitre  que c'était sa première faute...mais de façon un peu trop véhémente au goût de Mr Lesage qui sort le carton rouge à nouveau. Les Verts finissent à neuf.

Un scénario cauchemardesque qui inquiète pour la suite surtout pour la défense. Peut-être est-ce le moment de voir plus de jeunes? 

Réponse samedi 16 mars à 20h à Caen. 

Le résumé du match 

Les tops/flops 

Les tops

Les flops

Les réactions

Wahbi Khazri

Timothée Kolodziejczak

Jean-Louis Gasset

Matthieu Debuchy

Christophe Galtier

Les rencontres de la Ligue 1

Le classement de la Ligue 1