Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J23) - Courte défaite du DFCO contre l'Olympique Lyonnais, "une pointe de regrets"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le DFCO s'incline face à Lyon au Stade Gaston Gérard, mercredi 3 février 2021, pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Un match qui laisse un mélange de "fierté" et de "frustration".

Les Dijonnais n'ont pas vraiment réussi à inquiéter Anthony Lopes
Les Dijonnais n'ont pas vraiment réussi à inquiéter Anthony Lopes © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Pas d'exploit pour le DFCO, mercredi 3 février 2021. Dijon s'incline sur la plus petite des marges, 1-0, face à Lyon pour la 23e journée de Ligue 1. Au classement, les "Rouges" restent 19es mais voient la 18e place de barragiste s'éloigner à cause du match nul de Lorient. 

Deux mi-temps, deux ambiances 

On a assisté à un match scindé en deux au niveau de l'intensité. Jusqu'au but Lyonnais (Paqueta, 21e), les Dijonnais ont subi, sauvés par un très bon gardien. Puis Dijon a tenté de réagir, mais les têtes de Sammaritano et Konaté sont trop imprécises. 

Le deuxième mi-temps repart sur une rythme faible, où Racioppi est encore décisif. Les entrées combinées de Chouiar, Baldé et Celina apportent du jus, de la technique. Une stratégie préméditée avant le match par l'entraîneur David Linarès : "On avait prévu d'amener ces ressorts au niveau offensif. Mounir et Bersant, ce sont deux techniciens qui aiment avoir le ballon dans le pied, ça nous donne encore plus d'espoirs si ce genre de joueurs maintien ce niveau-là". Malheureusement pour les Dijonnais, les dernières passes et la finition ne sont pas au rendez-vous. 

"Il y a une pointe de regrets, on aurait espéré un meilleur résultat, déplore le gardien dijonnais Anthony Racioppi. Il nous a manqué un peu de justesse technique. On a eu pas mal d'occasions, c'est là qu'on doit s'améliorer". Une défaite 1-0 contre Lyon peut-elle être jugée "encourageante" ? "C'est un mauvais résultat puisqu'on a perdu", répond l'Hélvète. 

"Cette volonté de ne jamais renoncer"

Malgré la défaite, David Linarès, l'entraîneur dijonnais, salue "un sentiment de fierté et de frustration mélangés". "J'ai aimé l'état d'esprit dans lequel ils ont abordé ce match, explique le jurassien. Cette volonté de jamais renoncer. Il y a eu des paroles fortes dans le vestiaire. Aujourd'hui, ça se joue à quelques centimètres sur la tête de Fred Sammaritano, sur des passes un peu plus ajustées"

"On a quelque chose, une identité, un projet de jeu, qui s'est accentué ces derniers mois. Il faut continuer. Mes joueurs y croient." - David Linarès 

Encore un grand Racioppi 

Eclaircie dans la défaite : la nouvelle performance de haut vol du félin hélvète. Au total, Anthony Racioppi a fait au moins cinq arrêts que l'on peut qualifier de "décisifs". "On peut dire que ça m'a fait du bien, ça m'a remis dans le bain", se satisfait le Suisse, qui restait sur deux prestations délicates contre Lorient et Lille.

Comment a-t-il vécu ce match face à Lyon, son club formateur, qu'il a quitté à l'intersaison pour rejoindre la Bourgogne ? "On est un peu anxieux, mais c'est de la bonne pression". L'impact de son entraîneur Grégory Coupet - ancien Lyonnais également - a été décisif selon lui dans sa bonne prestation. Tout comme sa connaissance des attaquants adverses. 

Le résumé du match 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess