Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Girondins de Bordeaux s'inclinent face à Metz 1-2, "une défaite cruelle" pour le coach bordelais

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux s'enfoncent un peu plus dans le dur après une nouvelle défaite à domicile 1-2 face à Metz pour le compte de la 27ème journée de Ligue 1. C'est le septième match sans victoire pour les Bordelais.

Jean-Louis Gasset, l'entraîneur girondin, après la défaite face à Metz 2-1.
Jean-Louis Gasset, l'entraîneur girondin, après la défaite face à Metz 2-1. © Radio France - Yvan Plantey

Dans les derniers instants, Bordeaux a cédé face au FC Metz 1-2, ce samedi soir à domicile .Les Girondins de Bordeaux avaient pourtant bien débuté la rencontre avec beaucoup de mouvements et beaucoup d'envie. Une belle entame soldée par un but signé Samuel Kalu à la 14ème minute. Les Girondins, auteurs d'une belle première période, se sont complètement éteints au 2ème acte. Ils ont subi la détermination et le courage de Metz qui est d'abord revenu au score à la 72ème minute (Thomas Delaine) avant de passer devant à la 91ème (Vagner Dias). Les Girondins de Bordeaux restent donc sur 7 matchs sans victoire, dont 6 défaites et un match nul avant de recevoir le PSG mercredi soir au Matmut Atlantique.

Entre 12h et 14h, les Ultramarine ont manifesté devant le Matmut Atlantique pour demander la démission du président Frédéric Longuépée et un autre état d'esprit de la part des joueurs.
Entre 12h et 14h, les Ultramarine ont manifesté devant le Matmut Atlantique pour demander la démission du président Frédéric Longuépée et un autre état d'esprit de la part des joueurs. © Radio France - Yvan Plantey

Deux buts sur deux contres

Les Grenats ont prouvé qu'ils étaient une équipe redoutable en contre-attaque en inscrivant leurs deux buts sur de telles phases de jeu. Le premier avec une passe dans le dos de Mehdi Zerkane carbonisé après une course offensive ; Paul Baysse laisse Thomas Delaine avancer sur 20 mètres et lui laisse tout le loisir d'ajuster Benoît Costil à l'entrée de la surface. Le second part un coup-franc rapidement joué à 70 mètres des buts girondins. Sur les deux actions, les Bordelais ont été étonnant de passivité et ont manqué d'agressivité.

Je n'ai pas mis Hatem Ben Arfa parce qu'il n'était pas en canne - Jean-Louis Gasset

Après une première demi-heure convaincante, dans l'envie de les intentions de jeu, les Bordelais ont sombré comme à leur habitude. Les hommes de Jean-Louis Gasset ont tiré sept fois au but dans le premier acte et une fois en seconde période (Kalu qui manque le 2-0 à quelques mètres du but). Ils ont finalement laissé, petit à petit, la possession du ballon aux Mosellans. Les joueurs de Frédéric Antonetti ne s'en sont pas privés et ont soigné leurs transitions avec un Farid Boulaya dans tous les bons coups.

Une fragilité criante

Pour contrer l'équipe messine, Jean-Louis Gasset avait opté pour 3-5-2 qu'il a déjà utilisé à plusieurs reprises depuis quelques matchs (Lyon, Toulouse, entre autres). Edson Mexer a été aligné pour la première fois en Ligue 1. Juste physiquement, le Mozambicain a donné plusieurs sueurs froides à ses partenaires de la charnière centrale, notamment dans ses duels avec Aaron Leya Iseka et Lamine Gueye.

En milieu de semaine, Jean-Louis Gasset appuyait sur la fragilité confirmée depuis la blessure d'Otavio et expliquait que son équipe se faisait transpercer par les adversaires. Cela s'est confirmé avec ces deux buts et avec certains ballons anodins où les Girondins n'ont pas été présents dans l'impact. Les trois joueurs qui rendent une copie convenable restent Benoît Costil, Laurent Koscielny et Youssouf Sabaly qui fait un retour intéressant avec une passe décisive.

Les Ultramarines manifestent devant le stade

Présents de 12h à 14h, les Ultramarines ont manifesté à l'entrée du Matmut Atlantique pour réclamer la démission du président Frédéric Longuépée et un état d'esprit différent de la part des joueurs. "Ils ont sali et anéanti notre blason", enrage Christopher, un ultra bordelais aux phalanges tatouées d'un "FCGB 1881". À quelques mètres Sabrina donne de la voix puis avoue qu'elle ne "regarde plus que les matchs à moitié car ce n'est plus le Bordeaux fier de ses couleurs. Certains joueurs doivent respecter leur maillot et surtout bouger leurs fesses".

Jean-Louis Gasset est toujours l'homme de la situation - Alain Roche, directeur sportif des Girondins de Bordeaux

En fin de semaine, l'OM avait emboîté le pas d'un grand ménage de printemps avec le changement de direction et d'entraîneur. Si Alain Roche, directeur sportif des Girondins de Bordeaux, a confirmé que "Jean-Louis Gasset est toujours l'homme de la situation", les Ultras ne veulent pas "parler des Marseillais même s'ils ont plusieurs points communs avec nous", relève Florian Brunet, porte-parole des Ultramarines. Les deux clubs historiques du championnat français ont un actionnaire américain et un président "qui concentre toute la rancoeur".

Les réactions d'après-match

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess