Football

DERBY - Ligue 1 : l'ASSE méritait mieux que ça (OL 2-0 ASSE)

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu dimanche 2 octobre 2016 à 18:53

Les Verts n'ont pas su renverser la vapeur face à l'OL.
Les Verts n'ont pas su renverser la vapeur face à l'OL. © Maxppp - maxppp

Les Verts ont été à la hauteur de l'évènement mais n'ont pas su concrétiser leurs occasions. Les Lyonnais s'imposent 2-0 pour le premier derby au Parc OL. On est triste pour quatre mois en attendant le retour dans le Chaudron. L'ASSE est 9e à la fin de la 8e journée. L'OL monte dans le top 5.

Lyon - Saint Étienne, c'est un derby. C'est plus qu'un simple match de foot. Surtout quand la rivalité dure depuis des décennies et qu'elle va au delà du sport, qu'elle est culturelle et sociale. C'est pour ça que, pour certains supporters, c'est plus important de gagner le derby que le championnat. Ce soir les supporters sont tristes car l'espoir d'avoir mieux qu'une défaite 2-0 était présent tout au long du match.

Des Verts à la hauteur de l'évènement

Nous pourrons pas leur reprocher grand chose ce soir. A part leur manque de réussite et de réalisme, peut-être. D'accord, les Verts subissent la rapidité du jeu des Lyonnais avec une très bonne situation pour l'OL deux minutes après le coup d'envoi. Mais après ces dix minutes un peu laborieuse, la vapeur s'inverse et c'est l'AS Saint Étienne qui va malmener l'Olympique Lyonnais tout au long du match. Pajot s'offre trois grosses occasions dont la première qui semblait aller dans le but si Beric ne l'avait pas contré en première période. Mais Vincent Pajot n'est pas le seul à montrer qu'ils ont pris ce 113e derby au sérieux. Vérétout est impeccable, Malcuit un peu hésitant au début mais revient à son niveau ensuite, Tannane fait une bonne entrée (à la place de Hamouma sorti sur blessure à la 25e minute), Dabo lui aussi est dedans et n'hésite pas à mettre la pression sur les hommes de Génésio. Et que dire de Ruffier qui sortira trois arrêts décisifs en 4 minutes en seconde période juste avant d'encaisser le deuxième but lyonnais.

Des lyonnais réalistes mais peu rassurants

Les Lyonnais eux aussi étaient dans le derby. Peut-être un peu trop. Morel aurait du prendre un carton rouge au lieu d'un carton jaune à la suite d'un sévère tacle sur Tannane en première mi-temps. Derrière les lyonnais ouvre la marque (41e). Et puis que dire de ce penalty oublié sur Beric en première période. Le slovène est ceinturé par Nkoulou puis balancé au sol, le tout à quelques mètres de l'arbitre. Les images parlent d'elles mêmes.

A la pause, l'OL s'en sort plutôt bien en menant 1-0 à la pause. Les Verts n'ont pas réussi à concrétiser leurs temps forts. A la reprise c'est pareil, les lyonnais subissent. Heureusement le poteau sauve les gones sur une belle frappe enroulée de Monnet-Paquet, arrière gauche ce soir (49') et Lopes sort sa parade lui aussi à la 50e sur une frappe de Pajot. Mais il faut reconnaître que l'OL a su être réaliste et transformer leurs essais. Sur 14 tirs, ils cadrent 7 fois. L'ASSE tente 11 fois et trouve la mire 3 fois.

Au final, il n'y aura pas de miracle, pas de but dans les arrêts de jeu. Surement que ça c'était produit trop souvent pour que ça se reproduise dans le derby. Malgré la fraicheur de Soderlund, entré après la pause, et l''expérience de Roux, à la place du jeune Nordin, les Verts n'arriveront pas à marquer. Ils vont subir les coups de boutoir des Gones. Entre la 74e et la 78e, Ruffier sort trois tirs, le quatrième sera fatal. Ghezzal récupère un ballon que la défense verte ne semble pas vouloir prendre. Il contrôle, il tire, poteau-rentrant. 2-0, c'est fini.

Dans ce 113e derby, les Verts n'auront pas réussi à éteindre le Parc OL. Un nouveau stade qui a sonné bien creux pour un derby. Pas une ambiance des grands soirs. Il aura fallu attendre le 2e but pour entendre des chants et des certains qui n'attendent pas la fin du match pour célébrer la victoire avec les joueurs et qui préfèrent partir pendant les arrêts de jeu. Ce derby méritait mieux, les Verts aussi.

Les réactions

Christophe Galtier : "Je suis déçu pour mes joueurs qui méritaient de finir cette série de 14 matches avec un résultat positif. Par rapport à tout ce qu'ils ont donné, par rapport au bricolage qu'il a fallu faire. A la 20e minute il fallait faire un changement. A la mi-temps il fallait en faire un deuxième. Ça commence à faire beaucoup, ça commence à m’agacer, ça commence à m'épuiser."

Vincent Pajot : On a joué sans le frein à main, on a donné tout ce qu"on pouvait. On doit sortir avec la tête haute. J'ai pas senti une atmosphère de derby dans ce grand stade, les supporters ne nous ont pas mis une pression énorme. A Geoffroy Guichard ce sera nettement plus chaud.

Léo Lacroix : Il y a beaucoup d'émotions. A la sortie de l'Etrat hier... J'avais jamais vu ça... On est déçu mais il faut garder la tête haute. Ils peuvent être fiers de nous. On a montré qu'on est solidaires. Il faut travailler pour gagner le derby au match retour.

Bryan Dabo : On a beaucoup de grosses occasions. On n'a pas à rougir de la prestation parce qu’on n' pas du tout été dégueulasses. Franchement dans l'état d'esprit on a été irréprochables. J'ai pas envie de trouver d'excuses en disant qu'on a onze blessés, qu'on a joué avec une défense expérimentale, qu'on est fatigué. Lyon aussi était fatigué. Si on avait gagné ce soir on n'aurait pas parlé de fatigue du côté de Saint-Étienne.

Résumé du derby Lyon - ASSE

Les Verts reviennent après la trêve internationale et reçoivent Dijon le dimanche 16 octobre à 17h pour la 9e journée de Ligue 1.

Le derby Lyon - ASSE - Le Live

Partager sur :