Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux, "une équipe atypique" pour Gasset après la victoire à Reims 2-1

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux ont assuré leur maintien en Ligue 1 grâce à une belle victoire à Reims 2 à 1 lors de la dernière journée de championnat. Ils terminent à la 12è place du championnat.

Jean-Louis Gasset après la victoire à Reims.
Jean-Louis Gasset après la victoire à Reims. © Radio France - Yvan Plantey

Les Girondins de Bordeaux ont réussi leur fin de saison avec cette deuxième victoire consécutive 2-1 à Reims, ce dimanche soir. Cette année ils n'avaient, jusque-là, réussi qu'une seule fois à enchaîner au moins deux succès de rang. C'est aussi la première fois que les hommes de Jean-Louis Gasset réussissent à inverser la vapeur. Menés 1-0 dès le premier quart d'heure (Touré), les Girondins ont égalisé grâce à Yacine Adli (43') avant de passer devant au score sur une tête d'Enock Kwateng (58') bien servi par Basic sur corner. Au classement, les Marine et Blanc assurent donc leur maintien en Ligue 1 et prennent même la 12ème place, une place presque inespérée il y a encore quelques semaines.

Une équipe atypique

Comment expliquer que les Girondins de Bordeaux n'ont pas battu un seul de leur concurrent direct pour le maintien en seconde partie de championnat, mais qu'ils ont battu deux équipes qui luttaient pour la course à l'Europe ? Jean-Louis Gasset n'a trouvé qu'une seule réponse : "On est une équipe atypique. En avril, on prend zéro point sur douze et en mai on en prend neuf sur douze. C'est comme ça, il y a des saisons comme ça."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une incompréhension de plus dans ce gloubi-boulga 2020-2021 où le Covid, la crise des droits TV, le départ de King Street se seront relayés pour compliquer la tâche de Girondins de Bordeaux. Sans compter le nombre important de blessés dans les rangs bordelais : Koscielny, Baysse, Otavio, Kalu, Ben Arfa, Benito, et même Mexer à la fin. "Tous les jours, il y avait quelque chose", souffle l'Héraultais avant de féliciter son groupe : "Combien de groupes de joueurs auraient relevé ce défi ? Nous, ça nous a transcendés et sublimés. En fin de compte, on y est arrivé".

On a gagné trois matchs sur quatre, l'année prochaine, on joue la Ligue des Champions ! - ironise Yacine Adli, milieu bordelais 

Première victoire à Reims depuis 1962

Après cette victoire en Champagne, l'effervescence est arrivée jusqu'en conférence de presse. Un Yacine Adli aussi frais qu'une bouteille à peine débouchée est apparu tout sourire, n'hésitant pas à ironiser dans ses réponses. "On n'avait pas gagné là-bas depuis le 16 décembre 1962 ! J'ai vu ça par hasard ce matin, puis je me suis dit que j'allais marquer pour changer un peu les habitudes. On a gagné trois matchs sur quatre, l'année prochaine, on joue la Ligue des Champions !"

On a vécu une saison très compliquée. Psychologiquement c'était dur - Yacine Adli

Après quelques secondes, il confie qu'il est rassuré que le club soit sauvé. "Je suis sur le ton de l'humour parce que je suis soulagé mais on a vécu une saison très compliquée. Psychologiquement c'était dur", reconnaît l'ancien parisien qui termine cette saison à deux buts et cinq passes décisives.

Les réactions d'après-match

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess