Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : les Canaris sur leur petit nuage après leur succès contre l'OGC Nice

-
Par , France Bleu Loire Océan

Rien ne peut arrêter les Canaris en ce début de saison. Après avoir battu Rennes et Lyon, le FC Nantes a réalisé la passe de trois, ce samedi à la Beaujoire, face à l'OGC Nice (1-0). Devant un peu plus de 23.000 personnes, les Jaunes et Verts ont certainement livré leur meilleur match de la saison.

Le Nantais, Moses Simon, a délivré la Beaujoire à quatre minutes de la fin du temps réglementaire.
Le Nantais, Moses Simon, a délivré la Beaujoire à quatre minutes de la fin du temps réglementaire. © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Le FC Nantes est assuré de conserver sa deuxième place pendant au moins deux semaines. Aussi concentrés que face au Stade Rennais (1-0) et l'Olympique Lyonnais (1-0), les Canaris ont réalisé, ce samedi soir à la Beaujoire, la passe de trois face à une faible équipe niçoise (1-0). Jamais réellement inquiétés par les visiteurs, les Jaunes et Verts s'en sont remis à Moses Simon pour conclure un match, certainement le plus abouti depuis le coup d'envoi de cette saison 2019/2020. 

Grâce à Moses Simon, le FC Nantes marche sur l'eau

Ca en devient une habitude, presque une marque de fabrique. Face au Gym, les joueurs de Christian Gourcuff ont signé leur cinquième succès 1 à 0, leur sixième par un but d'écart. Grâce à une défense encore infranchissable - le FC Nantes est la seule équipe de Ligue 1 à ne toujours pas avoir encaissé de but à domicile -, un capital confiance au plus haut et un placement tactique quasi scientifique, les Canaris ont encore une fois fait céder leur adversaire. 

Le FC Nantes réalise son meilleur début de championnat depuis la saison 1994/1995. 

Intenable jusqu'à sa sortie sous les applaudissements nourris de la Beaujoire, Moses Simon a peut-être réalisé son meilleur match avec la tunique nantaise. L'international nigérian a été dans tous les bons coups de son équipe. Face à lui, Patrick Burner a été complètement dépassé. Ses crochets, ses coups de reins et son aisance technique ont permis aux Canaris de camper pendant une grande partie de la rencontre dans les 30 derniers mètres adverses. 

Kader Bamba, le "supersub" du FC Nantes

Mais ne mettre en lumière que la prestation de l'ancien de Levante, en Espagne, serait réducteur. "Collectivement, on a réalisé notre meilleur match, analyse Christian Gourcuff. Et que dire du but, il est magnifique !" Les locaux ont multiplié les combinaisons dans l'entre-jeu pour faire des différences et ont dicté le tempo de la rencontre. Tantôt à gauche avec Fabio et Simon, tantôt à droite avec Appiah et Blas. Les Canaris ont épuisé les Aiglons qui n'ont eu de cesse de courir derrière le ballon, en vain. 

Poussés par une Beaujoire en fusion, les Canaris ont - encore une fois - attendu la fin de la rencontre pour assommer leur adversaire. A droite, l'entrant Kader Bamba a délicieusement servi Moses Simon après un grand pont de grande classe sur Malang Sarr. L'international nigérian, laissé seul au second poteau, n'avait plus qu'à finir. D'un subtile ballon piqué, le numéro 27 nantais a fait basculer la rencontre (1-0 à la 86è). Les Canaris ont ensuite verrouillé le moindre espace pour s'adjuger leur sixième succès de la saison. Une nouvelle victoire - conjuguée à la défaite d'Angers - qui assure aux hommes de Christian Gourcuff de passer la trêve internationale dans la peau du dauphin du PSG. Quel bonheur ! 

Si Andrei Girotto continue comme ça, il va finir en Seleção.

Choix de la station

France Bleu