Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : un Bordeaux sans envie, ni idée de jeu s'incline logiquement à Nîmes 2-0

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux, particulièrement stériles, ont été battus sur la pelouse gardoise ce dimanche pour la 26ème journée de Ligue 1. Après cette onzième défaite, les Bordelais sont plus que jamais dans le ventre mou du championnat.

Les Girondins de Bordeaux ont encore eu la possession du ballon sans réussir à l'utiliser.
Les Girondins de Bordeaux ont encore eu la possession du ballon sans réussir à l'utiliser. © Radio France - Yvan Plantey

Face à des Nîmois plus mordants, les Girondins de Bordeaux se sont inclinés 2-0 au Stade des Costières, ce dimanche après-midi pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Preuve de l'inefficacité des Girondins de Bordeaux, cette statistique : plus de 70% de possession, 39 centres, 11 tirs. À l'inverse, les Crocos ont cadré trois frappes et trouvé deux fois le chemin des filets (Meling à la 14ème et Ripart à la 70ème). La bataille du milieu de terrain a été perdue par les Girondins qui n'ont pas pas réussi à inquiéter le portier gardois, Baptiste Reynet.

Un Bordeaux sans idée

Ce match est dans la continuité de celui de la semaine dernière face à Marseille. Bordeaux a eu le contrôle du ballon mais comme une équipe de handball. Les Girondins se sont fait des passes dans la moitié de terrain adverse sans jamais percer le verrou Nîmois. Pour preuve, le nombre de ballons touchés par Hwang Ui-Jo à la pointe de l'attaque bordelaise : 11 ballons seulement en 80 minutes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Possession n'est pas raison, et il faut savoir utiliser ce ballon. Le constat est cruel : Bordeaux n'a pas d'idée dans le jeu. Nîmes avait bien compris que les Marine et Blanc s'en remettent trop souvent à Ben Arfa, dans l'axe. Ainsi, ils les ont forcés à passer par les côtés. Au final, les hommes de Jean-Louis Gasset terminent avec 39 centres pour 6 réussis.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Marseille et Brest avaient également compris cela. Si Bordeaux veut renouer avec la victoire,  les Girondins doivent peut-être faire leur mue, avec ou sans Hatem Ben Arfa. Ou alors avec un Hatem Ben Arfa au service du collectif. Autant, le meneur français de 33 ans avait trop tenté sa chance en solo la semaine dernière face à Marseille, cette fois-ci Hatem Ben Arfa n'a pas frappé une seule fois au but du match. Les hommes de Jean Louis Gasset n'ont été dangereux qu'à deux reprises avant le carton rouge de Loris Benito à la 68ème.

Le triste record de 1995-96 s'approche

Les Girondins de Bordeaux subissent leur onzième défaite en championnat. Du jamais-vu depuis la saison 1995-96 où ils avaient concédé treize revers. Cela fait maintenant un mois que les Marine et Blanc n'ont plus gagné, la dernière victoire remonte au 24 janvier face à Angers 2-1.  Depuis ils ont enchainé cinq défaites et un nul, coupe de France comprise. Inquiétant avant de recevoir coup sur coup Metz et le PSG.

Les réactions d'après-match

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess