Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 30e journée : victoire de l'AS Saint-Étienne face à Nîmes dans un match débridé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans un match où les gardiens se sont illustrés, les Verts réussissent à s'imposer face à une belle équipe nîmoise jamais loin de pouvoir prendre l'avantage dans cette rencontre. Victoire 2-1 et 4e place provisoire pour l'ASSE.

Robert Beric du deuxième stéphanois
Robert Beric du deuxième stéphanois © AFP - Romain Lafabregue

Saint-Étienne, France

Le film du match

Les Verts n'ont pas eu un match facile mais ont su renverser la balance. Ils se sont même rendus la tâche difficile en encaissant un but dès la deuxième minute par Bobichon. Des Verts cueillis à froid : une perte de balle de Aït Bennasser au milieu du terrain, une charnière centrale aux abois, un centre parfait de Bouanga. 

Mais les hommes de Gasset (suspendu pour ce matin suppléé par Ghislain Printant) ont vite réagit en proposant deux belles occasions repoussées par un portier nîmois en feu : Paul Bernardoni, gardien de l'équipe de France espoir. Bernardoni sera l'auteur de sept arrêts décisifs contre cinq pour Ruffier. Un match avec deux grands gardiens et qui ont chacun permis à leur équipe de garder espoir jusqu'au dénouement final. 

Les gardiens ont eu du boulot. En effet, chacune des deux équipes ont de nombreuses occasions (14 tirs stéphanois, 13 nîmois). Un match débridé, un peu fou mais qui fait du bien à voir. Les Verts n'ont pas lâché mentalement et on su revenir au score à la 24e minute par Cabella qui profite d'une glissade de Ferri pour récupérer le ballon et le piquer pour lober Bernardoni. 

Le score de 1-1 se maintient jusqu'à la pause. À la reprise, les Verts sont toujours bousculés par des Nîmois infatigables. Les Crocos vont se procurer plus d'occasions que l'ASSE contrairement à la première période. Ils auraient même pu bénéficier d'un penalty pour un pied haut de Subotic sur Bozok.

Mais l'arbitre ne demande pas le VAR... pourtant il aurait pu car il a très bien fait pour un hors-jeu sifflé après un but de Beric. Il a été validé avec raison car la position du Slovène sur le sublime centre de Vada n'est pas illicite. 

Le but de Robert Beric permet à l'AS Saint-Étienne de s'imposer et de monter à la 4e place de la Ligue 1. Un Chaudron qui réussit à Robert Beric. 

Les Verts deviennent chassés par Marseille, une nouvelle position qui permet à Saint-Étienne d'avoir les cartes de sa qualification européenne entre les mains. 

Le résumé du match

Les réactions

Jean-Louis Gasset

Je prône l'union sacrée jusqu'à la fin de la saison. Il reste huit matches à jouer dont quatre à domicile. Il faut que tout le monde y mette du sien pour qu'on arrive à l'objectif.

Nous sommes quatrièmes, ça nous plaît bien. Nous serons chassés au lieu d'être chasseur.

Timothée Kolodzeijczak

Yann M'Vila

C'était difficile. On va retenir les trois points. Nous avons joué contre une très bonne équipe de Nîmes qui est souvent déterminée

Nous sommes 4e mais aujourd'hui, ça ne compte pas encore. Nous verrons à deux journées de la fin. Nous allons arrêter de parler car parfois on transforme nos propos.

Valentin Vada

Mathieu Debuchy

Anthony Briançon, capitaine du Nîmes Olympique

Les rencontres de la Ligue 1 

Le classement de la Ligue 1

Choix de la station

France Bleu