Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - 27e journée : des Verts sans inspiration s'inclinent logiquement à Marseille

dimanche 3 mars 2019 à 17:48 - Mis à jour le lundi 4 mars 2019 à 0:03 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'AS Saint-Étienne a fait peine à voir ce dimanche soir au Vélodrome. Sans inspiration, sans esprit de révolte, les Verts ont subi la tactique de Marseillais qui n'ont pas eu besoin de joué à leur maximum pour gagner (2-0).

Selfie de Balotelli après son but
Selfie de Balotelli après son but © AFP - Gérard Julien

Le fil du match

Que dire quand il n'y a pas grand chose à dire? À part que ce fut l'un des plus mauvais matchs des Verts depuis le début de la saison. Les Verts ont totalement manqué d'inspiration durant 90 minutes. 

Pourtant durant toute la première période les Verts avaient la possession du ballon mais de façon totalement stérile. Une seule grosse occasion (14') suite à un centre fort devant les buts de Khazri et un ballon enlevé de justesse à Polomat par Bouna Sarr. À part ça, rien. Enfin si... deux buts Marseillais. 

Le premier arrive à la 12e minute, sur un corner venu de la droite et d'une reprise acrobatique de Mario Balotelli. Le fantasque italien se prenant en selfie juste après avec son téléphone donné par un cameraman. Une célébration de but qui a vite fait le tour de la toile

Le deuxième but est marqué à la 21e minute sur penalty. Debuchy est coupable d'une main dans la surface sur une frappe marseillaise. 

Un but en forme de coup de grâce car les Verts n'arriveront pas à revenir. Pourtant, il leurs restait du temps. Mais derrière, les Stéphanois ne vont montrer aucun état d'esprit de révolte. 

À la reprise, Jean-Louis Gasset sort Loic Perrin très à la peine (comme une bonne partie de la défense) et légèrement touché à un mollet pour faire entrer Beric. Plus tard Diony prendra la place de Hamouma, Vada celle de Debuchy. Malgré l'apport de fraicheur, nous n'aurons pas grand chose à nous mettre sous la dent. Les Verts auront quelques situations mais aucune de bien dangereuse. 

Face à eux, les Forezien avaient des Marseillais forts tactiquement. Ils ont laissé jouer Saint-Étienne, ont su récupérer les ballons et partir en contre attaque. Devant à 2-0, ils n'ont pas forcé leur talent pour garder le score face à une adversité bien timide. Une prestation inquiétante par rapport aux ambitions du club. 

Dimanche 10 mars à 15h, les Verts reçoivent les dauphins du PSG, Lille. Il faudra montrer bien plus de choses pour aller gagner un précieux match dans la course à la 4e place tandis que l'OM recevra Nice. Les Verts sont 5e à un point derrière Marseille et à un petit point devant Reims. La course à l'Europe sera âprement disputée. 

Le résumé du match

Le résumé de Marseille - Saint-Étienne

Les réactions

Morgan Sanson 

Valère Germain

Matthieu Debuchy

Rémy Cabella

Les rencontres de la Ligue 1

Le classement de la Ligue 1