Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 - 23e journée : l'ASSE impuissante face à l'Olympique de Marseille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Menés rapidement, les Verts n'ont jamais su être très dangereux pour pouvoir inquiéter Marseille dans ce match de clôture de 23e journée de Ligue 1. L'ASSE s'incline à nouveau en championnat et l'OM continue sa série d'invincibilité avec cette nouvelle victoire 2-0. Les Verts sont toujours 15e.

Dimitri Payet a inscrit le premier but de la partie face à l'ASSE
Dimitri Payet a inscrit le premier but de la partie face à l'ASSE © AFP - Jean-Philippe Ksiazek

Le résumé du match

Commentaires : Alexandre Vau et Olivier Roché

Un avant-match mouvementé

Même après à la rencontre, et à l'heure où cet article est écrit, les circonstances des incidents au pied de Geoffroy-Guichard restent floues. Ce que l'on sait c'est que des fumigènes ont été lancés, des objets projetés, des lacrymogènes envoyés et une entrée interdite aux supporters marseillais. Ce dont on est sûr : une très grande confusion a retardé le coup d'envoi du match de quinze minutes. 

Pendant la soirée, l'Olympique de Marseille puis la préfecture de la Loire ont émis des communiqués sur ces incidents. 

La lumière est loin d'être faite sur ces événements en marge de la rencontre. 

Le film du match

Le plus important reste le terrain. C'est aussi le plus alarmant. Les Verts s'inclinent une nouvelle fois en Ligue 1. Certes, c'était contre les dauphins du PSG, contre une équipe qui enchaîne les matchs sans défaite. Mais le contenu peut inquiéter. 

Les Verts ont commencé la partie avec le bon état d'esprit, comme souvent. C'est après que ça se gâte, comme souvent. Ils se sont fait piéger rapidement par un sublime but de Dimitri Payet, qui jouait son 400e match en Ligue 1. L'ancien Stéphanois, par ses dribbles, pose M'Vila sur le postérieur et tire dans un trou de souris pour ouvrir le score à la 7e minute. Propre. 

Derrière, les Verts ont subi le contre-coup. Il faudra attendre la 20e minute et quelques bons mouvements de Diony (titulaire !), Khazri et Hamouma pour que les Stéphanois se réveillent et retournent de l'avant. On ne pourra pas leur reprocher d'avoir tenté, d'avoir bougé... mais cela a été très inefficace et impuissant. 

En seconde période, la reprise se fait avec de bonnes intentions mais bien trop sages. Les Marseillais laissent le ballon aux Verts, installent un faux rythme et endorment leurs adversaires. Une stratégie payante. Lors d'une contre attaque, Sanson sert Radonijc qui inscrit le deuxième et dernier but du match. 

Une défaite logique dans un sens, frustrante dans l'autre car on s'est dit qu'une égalisation avant le deuxième but était possible. Mais l'ASSE manque d'armes, d'atouts offensifs, de réalisme et de percussion. 

Les Verts sont 15e de Ligue 1. Ils ne sont pas encore décrochés totalement du premier tiers du classement mais il faudra se reprendre très vite. 

L'ASSE est dans une mauvaise spirale qui doit être arrêtée très vite. Les prochains seront encore durs avec deux déplacements à venir : Montpellier et Brest, et même un troisième contre Epinal en Coupe de France.

Les résultats de la Ligue 1

Le classement de la Ligue 1

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu