Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

Les Verts toujours malades sont accrochés sur leur terrain par Reims, 1-1

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les Verts sont tenus en échec par les Rémois (1-1) au Chaudron après avoir pourtant mené 1 à 0 jusqu'à la 94ème minute de jeu.

Denis Bouanga
Denis Bouanga © Maxppp - Philippe VACHER

C'est en plein cœur d'un bel après midi d'hiver particulièrement ensoleillé que les Verts ont accueilli l'équipe Rémoise pour un match très important dans la lutte pour le maintien des Verts en ligue 1. L’avant-match a été pollué par la mise à l’écart du gardien titulaire des Verts Stéphane Ruffier, en nette baisse de forme, par le manager général et entraîneur Claude Puel. Une mise à l'écart très médiatisée et commentée par son agent Patrick Glanz.

Malgré ce contexte lourd et pesant, les Verts réussirent à débloquer la situation par un but de la tête réussi par Denis Bouanga mais ils se sont fait rejoindre au score dans les toutes dernières secondes de la rencontre. En effet, Yann M'Vila a commis l'irréparable en faisant faute sur Boulaye Dia, parti dans son dos dans la surface de réparation, et ce, à quelques secondes du coup de sifflet final.

Une première mi-temps soporifique

C'est une équipe stéphanoise amoindrie par les blessures de certains joueurs cadres qui recevait le Stade de Reims cet après-midi. Des Verts en plein doute qui n'ont pas proposé grand chose en 1ere mi-temps si ce n'est 2 frappes lointaines de Loïs Diony et de Ryad Boudebouz. Les joueurs Rémois ne se montrèrent guère plus dangereux en 1ere mi-temps et Jessy Moulin, le remplaçant de Stéphane Ruffier n'eut à s'employer qu'à deux reprises pour repousser deux tentatives de Boulaye Dia à la 6eme et à la 44eme minute de jeu. 0 à 0 à la mi-temps. Le spectacle était davantage dans les tribunes avec les tifos du Kop Nord s'adressant à Stéphane Ruffier, qualifié de « légende » par son agent dans tous les médias. 

Le Kop Nord Stéphanois
Le Kop Nord Stéphanois

Une occasion gâchée de prendre les 3 points de la victoire

Les joueurs Stéphanois rentrèrent sur la pelouse animés de meilleures intentions en seconde période. Et c'est en toute logique que Denis Bouanga réussit à trouver l’ouverture en reprenant de la tête un centre délivré de l’aile droite par Franck Honorat à la 73eme minute de jeu. C’est la huitième réalisation de la saison pour l’ancien Nîmois, meilleur buteur de l’ASSE cette saison.

Yann M’Vila concède un penalty

Mais dans le temps additionnel, Reims réussit miraculeusement à égaliser par Boulaye Dia qui transforma un penalty accordé généreusement pour une faute peu évidente de Yann M’Vila sur ce même Boulaye Dia à la 94eme minute de jeu sans que la vidéo assistance n’intervienne. 

Les Verts peuvent s’en vouloir de ne pas avoir su se mettre à l’abri en raison d’une animation offensive très pauvre. Car au-delà du but de Bouanga, seul Ryad Boudebouz, pourtant dans l’ensemble beaucoup trop discret, a réussi à pousser le gardien Predrag Rajkovic à réaliser un bel arrêt à la 57eme minute. 

1 partout, c'est le score final de cette rencontre qui a montré les limites actuelles d'une équipe Stéphanoise fébrile en défense et surtout très pauvre en attaque, manquant cruellement de créativité et d'automatismes entre ses joueurs. 

En outre, l’avant-match a été pollué par la mise à l’écart du gardien titulaire des Verts Stéphane Ruffier, en nette baisse de forme, par le manager général et entraîneur Claude Puel, très médiatisée notamment par les propos de son agent Patrick Glanz, tenus vendredis et estimés outranciers par le club stéphanois. Son remplaçant Jessy Moulin a toutefois parfaitement tenu sa place en détournant un tir de Boulaye Dia (42) et en effectuant un beau sauvetage devant Axel Disasi sur une reprise de la tête d’El Bilal Touré à la réception d’un corner (61).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess