Football

Ligue 2 (J19) | Le Stade de Reims prend la 2e place après sa victoire dans le derby face à Troyes (2-0)

Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 19 décembre 2016 à 18:42

Ibrahima Baldé a montré la voie en ouvrant le score, son premier but à Delaune.
Ibrahima Baldé a montré la voie en ouvrant le score, son premier but à Delaune. © Maxppp - Archives

L'affiche était attendue. Dans un derby à enjeu, les Rémois ont répondu présent..A l'issue d'une première mi-temps quasi-parfaite, les Rouge et Blanc ont trouvé la réussite qui leur a permis de gérer une seconde mi-temps plus compliquée. Les Marnais reprennent la 2e place de Ligue 2 avant la trêve

Un derby, ca ne se joue pas, ça se gagne. Assurément, les rémois l'ont gagné parce qu'ils l'ont bien joué.. Dès les premières minutes, l'abnégation rémoise contrastait avec la passivité troyenne. Plusieurs fois, pourtant, les rouge et blanc restaient maladroits, à l'image d'un Ibrahima BALDE d'abord malchanceux, lorsque sur un show de Grégory BERTHIER côté gauche, l'attaquant sénégalais envoyait sa reprise sur le poteau de Mamadou SAMASSA.

Avant, ça, les deux attaquants rémois avaient déjà porté le danger dans la surface troyenne, sans conséquence. Les aubois tentaient quant à eux de combiner proprement, à une touche de balle, mais Benjamin NIVET et Chaouki BEN SAADA peinait à trouver un Adama NIANE bien pris par une charnière Grégoire AMIOT - Anthony WEBER infranchissable.

Et tandis que le jeu s'équilibrait, Rémi OUDIN récupérait un ballon devant la surface adverse, parvenait à la donner proprement pour DIEGO côté gauche dont le centre parfait trouvait une tête rageuse d'Ibrahima BALDE. En catapultant sa tête au fond des filets troyens, l'attaquant rémois récompensait son très bon début de rencontre..

Si la domination rémoise n'est pas sans partage, les situations dangereuses restent nombreuses. Et le côté droit de la défense troyenne tenu tant bien que mal par Jérémy CORDOVAL et Jimmy GIRAUDON, finissait par craquer à nouveau. Juste avant la pause, Ibrahima BALDE, en position de débordement temporisait intelligemment et centrait idéalement pour Rémi OUDIN dont la reprise du gauche faisait mouche.

A 2-0 à la pause, les rémois, sérieux à défaut d'être pleinement sereins tenaient le bon bout. Logiquement, ce sont les troyens qui font le jeu en seconde période. Le pied sur le ballon, les coéquipiers de Benjamin NIVET ne se montrait que rarement dangereux. Reims agissait sur de longs ballons de contre et tentait d'aspirer les troyens pour les piquer une troisième fois. Sur un coup-franc de DIEGO, Anthony WEBER était tout proche d'aggraver le score

Pour autant, les aubois jouaient leur va-tout jusqu'au bout. Face à des locaux empruntés, ils se montraient même de plus en plus pressants à l'image Samuel GRANDSIR qui après avoir éliminé Anthony WEBER, adressait une frappe qui ne fait que chauffer les gants d'un Johann CARRASSO autoritaire. Entré en fin de match, Mour PAYE adressait une dernière frayeur à Delaune, d'une frappe soudaine qui termine sur la barre du portier rémois, initialement battu.

L'ESTAC a laissé passer sa chance. En remportant ce derby, le Stade de Reims termine l'année 2016 avec le sourire et la satisfaction de retrouver la deuxième place de Ligue 2. Avec cette 8e victoire en 9 matches, les hommes de Michel DER ZAKARIAN peuvent passer Noël au chaud, mais pas trop. La seconde partie de saison sera longue et usante, et les pièges seront tout aussi nombreux que durant la phase aller. Le retour de nombreux blessés (Julian JEANVIER, Antoine DEVAUX, Odaïr FORTES...) pourrait contribuer un joyeux printemps. Chaque chose en son temps..

  - Aucun(e)
-
  • A Reims, (Stade Delaune), Reims bat Troyes 2-0 (mi-temps, 2-0)
  • Temps : sec
  • Pelouse : excellent état
  • Spectateurs : 13782
  • Arbitre : Mr Léonard
  • Buts pour Reims : Ibrahima Baldé (24e), Rémi Oudin (80e)
  • Avertissements à Reims : Diego (86e)
  • Avertissements à Troyes : Ben Saada (31e), Thiago (66e)
  • Reims : Carrasso - Bouhours, Weber, Amiot, Traoré - Da Cruz, Rodriguez, Berthier (Charbonnier, 84e), Diego (Turan, 89e), Oudin, Baldé (Kyeï, 75e)
  • Troyes : Samassa - Cordoval, Martial, Traoré (Obiang, 75e), Giraudon, Darbion, Nivet, Thiago (Paye, 81e), Grandsir, Ben Saada (Confais, 62e), Niane
  - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
    - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-