Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 (J28) - Le Stade de Reims s'impose à Auxerre (1-2) comme un ultime hommage à Raymond Kopa

vendredi 3 mars 2017 à 19:21 Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Ce vendredi avait commencé par la tristesse après l'annonce de la disparition de Raymond Kopa.. Une émotion légèrement contrastée par la victoire du Stade de Reims qu'il aimait tant. Une victoire acquise dans les dernières minutes grâce à Grejohn Kyeï. De quoi rendre les adieux encore plus forts.

Les joueurs rémois ont rendu leur hommage à Raymond Kopa avec cette victoire à Auxerre.
Les joueurs rémois ont rendu leur hommage à Raymond Kopa avec cette victoire à Auxerre. © Maxppp - Montage Archives

Des applaudissements nourris malgré l'affluence moyenne de 6635 spectateurs au Stade Abbé Deschamps ont lancé une soirée à la saveur particulière. Parce que pour la première fois, il n'était plus utile d'informer Raymond Kopa des résultats du Stade de Reims. Le football a donc perdu une de ses légendes, et Reims, un de ses meilleurs ambassadeurs. Décédé ce vendredi à l'âge de 85 ans, Raymond Kopa veille désormais de plus loin. Et à priori, il est plutôt bienveillant à l'égard de son Stade de Reims.

Show must go on dit-on souvent dans pareil cas. Alors sur le terrain, les rémois avaient à coeur de lui rendre un premier hommage. Il fut long à se dessiner. Car au terme d'une première période hâchée, sans grand rythme, rémois comme auxerrois ne se montrent pas très dangereux. Il faut un coup-franc de DIEGO sur le poteau pour réveiller un stade bien calme et un imbroglio autour de la blessure de Julian JEANVIER, touché au crâne et victime de saignements pour animer une première période bien terne.

Le retour des vestiaires est comme souvent pour le Stade de Reims, plus vivant, jusqu'à l'heure de jeu, lorsque Julian JEANVIER est invité à sortir du terrain pour des soins supplémentaires à la tête. L'occasion pour les auxerrois de se révolter. Paradoxalement, c'est lorsque les deux équipes se retrouvent à 11 contre 11 qu'Auxerre sur l'une de ses rares incursions trouve l'ouverture, Gaetan COURTET, esseulé, reprenant un centre venu de la droite (1-0, 69e). Longtemps amorphes, les rémois réagissent en fin de match par deux coups du sort.

Raymond Kopa nous a peut-être aidé de là-haut (Michel Der Zakarian)

C'est finalement Grejohn KYEÏ, entré en jeu peu de temps auparavant, qui sonne la révolte. D'abord sur un centre contré de Romain METANIRE, que le jeune attaquant rémois peut reprendre à bout portant en devançant de peu Mickaël TACALFRED (1-1, 83e). Ensuite sur un penalty accordé suite à une main auxerroise dans la surface..

Avant de dire un dernier au revoir riche en émotions à Raymond Kopa vendredi prochain à Delaune, le Stade de Reims (3e, 46pts) a reçu ce vendredi un dernier signe de son "Napoléon". Les légendes ne meurent jamais, dit-on...

  - Aucun(e)
-
  • A Auxerre (Stade Abbé Deschamps), Reims s'impose face à Auxerre 2-1.
  • Temps : sec
  • Pelouse : correcte
  • Spectateurs : 6635
  • Arbitre : Mr. Petit
  • But pour Auxerre : G. Courtet (69e)
  • Buts pour Reims : G. Kyeï (83e et 90e sp)
  • Avertissement à Auxerre : Ruben Aguilar (38e)
  • Avertissements à Reims : Anthony Weber (2e), Antoine Devaux (48e), Ibrahima Baldé (82e)
  • AUXERRE : Boucher - Aguilar, Boto, Tacalfred (cap), Sané (Sparagna, 83e), Obraniak, Goujon, Touré, Yattara, Fumu Tamuzo, Courtet. Ent. : C. Daury
  • REIMS : Carrasso - Métanire, Weber (cap), Jeanvier (Baldé, 76e), Bouhours - Kankava, Devaux, Diego (Oudin, 72e), Berthier (Kyeï, 65e), Traoré, Chavarria. Ent.: Michel Der Zakarian.
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-