Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Ligue 2 (J27) | Le Stade de Reims n'a pas su faire plier le leader Brestois (1-1)

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Au terme d'une très belle prestation, Rémois et Brestois se quittent sur un match nul. Le Stade de Reims a dominé son adversaire du jour mais n'a pas réussi à prendre l'avantage. Ce match nul amène les Rémois à la troisième place du championnat.

Pablo Chavarria, ici à la lutte avec Julien Faussurier, a égalisé pour le Stade de Reims.
Pablo Chavarria, ici à la lutte avec Julien Faussurier, a égalisé pour le Stade de Reims. © Maxppp - Maxppp

La rencontre entre le leader du championnat et Reims a tenu toutes ses promesses. Beaucoup d'actions, peu de déchets, les deux équipes ont montré un beau visage ce lundi soir, sur la pelouse d'Auguste-Delaune.

Un penalty litigieux

Dès les premières minutes du match, ce sont les Rémois qui sont les plus entreprenants sur le terrain. Les hommes de Michel Der Zakarian affichent leurs ambitions dès le départ et pressent très haut sur des Bretons qui peinent réellement à entrer dans la partie. Mais à force de se découvrir, les Rémois s'exposent beaucoup et subissent quelques assauts des attaquants adverses. Et il faudra un coup de pouce de l'arbitre de la rencontre pour que le match bascule. Antony Gautier désigne le point de penalty après une faute d'Anthony Weber sur Habib Diallo. Le Brestois tombe dans la surface, mais est fauché en dehors du rectangle. C'est Cristian Battocchio qui se charge de transformer l'offrande d'un tir facile à droite de Johann Carrasso, parti du mauvais côté (15'). Après ce coup de massue, les Rémois, sonnés, n'arrivent plus à poser le pied sur le ballon et se montrent peu dangereux, à l'instar des tirs d'Hamari Traoré (24') et d'Antoine Devaux (33') qui passent largement au-dessus.

Mais les Rémois sont orgueilleux et ne veulent pas rentrer aux vestiaires sans avoir égaliser. Juste avant la mi-temps, les locaux partent à l'assaut du but breton, gardé par Joan Hartock. Les passes sont plus fluides, le jeu plus rapide, et par deux fois les Marnais sont tout prêts de revenir dans la partie dans le temps additionnel de la première période. D'abord par un débordement de Diego Rigonato qui parvient à centrer sur la tête d'Hamari Traoré. La balle vient mourir sur le poteau droit de Joan Hartock avant de revenir dans les pieds de Pablo Chavarria, seul face au but. Mais le cuir retombe dans les gants de Joan Hartock, impérial hier soir (45'+1). Une minute plus tard, c'est à nouveau le portier breton qui détourne un ballon dévié par l'un des ses défenseurs, après un beau coup franc de Diego Rigonato (45+2'). Résultat, les Rémois repartent aux vestiaires avec beaucoup de regrets et menés sur leur propre terrain.

Une deuxième mi-temps dominée par les Rémois

Motivés par une fin de première période magistrale, les Rémois reviennent sur la pelouse d'Auguste-Delaune avec la même envie. Et les efforts seront vite récompensés. Jaba Kankava se présente à l'entrée de la surface bretonne et parvient à armer une frappe. Le ballon est dévié et surprend Joan Hartock, pris à contre-pied et s'écrase sur le poteau. Le cuir retombe alors dans les pieds de Pablo Chavarria qui ne se laisse pas prier et relance complètement la partie (49').

Le match tourne ensuite totalement à l'avantage des Rémois qui multiplient les offensives sur le but breton. Mais les actions ne sont pas assez tranchantes, comme cette frappe de Gaétan Charbonnier de 25 mètres qui s'envolent dans les airs (57'). Plus tard, c'est Rémi Oudin, entré en jeu à la place de Pablo Chavarria qui a l'occasion de sceller le sort du match. Mais le jeune joueur perd son face à face contre Joan Hartock (83'). Deux minutes plus tard, Julian Jeanvier est à la réception d'un corner mais sa tête vient s'écraser sur la barre transversale pour la troisième fois de la soirée (85'). Les Rémois ont le sentiment qu'il y a la place pour aller chercher les trois points face au leader de Ligue 2. Mais la dernière action du match, dans le temps additionnel, aura eu raison des espoirs Rémois. Après un beau festival dans la surface adverse, Grejohn Kyei se présente seul face à Joan Hartock, à nouveau décisif avec une belle parade. Le coup de sifflet final retentit dans la foulée et les Rémois quittent la pelouse avec un sentiment amer, celui que l'issue de ce match aurait pu être bien différent, avec un peu plus de sérénité devant le but adverse.

-
  • A Reims (Stade Auguste-Delaune) - Reims et Brest 1 à 1 (Mi-temps : 0-1)
  • Arbitre : Anthony Gautier
  • But pour Reims : Chavarria (49e)
  • But pour Brest : Battocchio (15e s.p.)
  • Avertissement à Reims : A. Devaux (87e)
  • Avertissements à Brest : Battocchio (18e), Grougi (41e), Pelé (64e)
  • Reims : Carrasso - Métanire, Weber (cap), Jeanvier, Bouhours - Traore, A. Devaux, Charbonnier (Kyei 66), Kankava, Diego (Berthier 82e) - Chavarria (Oudin 82e) - Entraîneur : Michel Der Zakarian
  • Brest : Hartock - Faussurier (Joseph-Monrose 72e), Diallo, Castan da Silva, Bernard - Battocchio, Grougi (cap), Gastien (Perez 83e), Pelé - Diallo, Lavigne (Belaud 59e) - Entraîneur : Jean-Marc Furlan
-
-
-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess