Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

Ligue 2 : Sochaux en plein chaos et à nouveau barragiste après sa défaite contre le Red Star (2-1)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Sochaux en plein cauchemar ce vendredi soir au stade Bonal. Battu 2-1 par le Red Star, le FCSM replonge à la 18ème place de barragiste. Son maintien en Ligue 2 est plus que compromis provoquant la colère des Ultras, le tout sous les yeux de Frédéric Dong Bo son nouveau président.

Les Sochaliens à l'image d'Abdoulaye Sané se sont fait piéger par le Red Star, pourtant dernier et relégué
Les Sochaliens à l'image d'Abdoulaye Sané se sont fait piéger par le Red Star, pourtant dernier et relégué © Maxppp - Lionel Vadam / Est Républicain

Sochaux, France

Noir c'est noir. Il reste peu d'espoir pour que le FC Sochaux-Montbéliard sauve sa peau en Ligue 2. Le FCSM est à nouveau 18ème et barragiste après sa défaite ce vendredi soir au stade Bonal. Une défaite 2 buts à 1 concédée à la toute dernière seconde contre le Red Star, pourtant dernier du classement et relégué en National malgré son succès. Sochaux est tout simplement KO debout. Cette énième désillusion a provoqué la colère d'une centaine de supporteurs ultras qui ont envahi la pelouse au coup de sifflet final. Certains ont lancé (des glaçons de la glacière du staff du Red Star) en direction de la tribune présidentielle (sans faire de blessés). Ce triste spectacle s'est passé sous les yeux de Frédéric Dong Bo, le nouveau président du FCSM, intronisé ce vendredi et successeur de Wing-Sang Li démissionnaire au terme d'un Conseil d'Administration extraordinaire.

"C'est un sentiment de colère qui prédomine" - Omar Daf, l'entraîneur sochalien

Le FCSM a tout fait pour se faire battre ce vendredi soir. "On ne peut s'en prendre qu'à nous -mêmes" a reconnu le coach des jaune et bleu "On rate un pénalty (Sakhi) juste après l'ouverture du score du Red Star et ça change tout. Pourtant, derrière, on domine, on arrive à égaliser mais on ne parvient pas à l'emporter et au final on se fait avoir sur cette dernière action. _C'est un résultat qui fait très mal. Il reste 2 matches, ce n'est pas fini, il va falloir aller prendre les points perdus ce soir à Bonal à Lorient vendredi._"

Sochaux en ballotage défavorable pour le maintien

Ce revers inattendu replonge le FCSM dans le doute et dans une situation comptable critique. Sochaux reglisse à la 18ème place avec certes 2 points de retard sur 5 équipes (Auxerre, Valenciennes, Nancy et les 2 Ajaccio) mais avec seulement 3 longueurs d'avance sur Béziers, étonnant vainqueur de Brest (1-0) et qui ne s'avoue donc pas vaincu. Les jaune et bleu accusent en plus une différence de buts très défavorable par rapport à leurs adversaires pour le maintien. Le FCSM se retrouve une fois de plus dos au mur à 2 journées de la fin avec l'obligation de faire un résultat à Lorient puis de vaincre Grenoble pour l'ultime rendez-vous de la saison le 17 mai prochain à Bonal. Une rencontre qui pourrait se jouer à huis-clos après les incidents de ce vendredi soir.

Les résultats de la journée de championnat 

Le classement de Ligue 2