Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

Ligue 2 : Sochaux rechute face au Havre (1-3)

vendredi 12 avril 2019 à 11:31 - Mis à jour le samedi 13 avril 2019 à 2:16 Par Hervé Blanchard et Jonathan Landais, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

Sochaux n'a pas été à la hauteur de l'événement ce vendredi soir au stade Bonal contre Le Havre. Les jaune et bleu n'ont pas fait honneur au club qui célébrait ses 90 ans en s'inclinant logiquement 3 buts à 1 devant plus de 15 mille spectateurs dépités. Le FCSM se console en restant 17ème.

Malgré le premier but de Yohan Mollo en jaune et bleu, Sochaux s'incline 3 à 1 à domicile contre Le Havre
Malgré le premier but de Yohan Mollo en jaune et bleu, Sochaux s'incline 3 à 1 à domicile contre Le Havre © Maxppp - Lionel Vadam Est Républicain

Sochaux, France

Le gâteau d'anniversaire a un goût amer ce vendredi soir pour les amoureux du FC Sochaux-Montbéliard. Les festivités organisées par le club pour célébrer les 90 ans d'un monument du football français ont été gâchées par la défaite des jaune et bleu face au Havre 3 buts à 1 à l'occasion de la 32ème journée de Ligue 2. Les quelque 15 mille spectateurs sont repartis déçus de la prestation des hommes d'Omar Daf à côté de leurs crampons notamment en première période. Dans son malheur, le FCSM conserve sa 17ème place et son point d'avance sur Nancy, battu chez lui par Brest (2-3).

Une première mi-temps ratée

Est-ce l'ambiance festive, la présence d'une cinquantaine d'anciennes gloires du club conviées pour les célébrations des 90 ans du FCSM qui a inhibé les Lionceaux ? Toujours est-il que les jaune et bleu 2018/2019 sont passés littéralement au travers de leur première période. Sans ressort, sans âme, sans plan de jeu, les Sochaliens ont subi la loi de Normands libérés eux de toute pression au classement, et ultra efficaces en attaque. Sochaux va céder une première fois à la 19ème minute de jeu sur une faute de main de Maxence Prévot, le gardien sochalien dégageant dans sa cage un centre-tir de Hervé Bazile. Ce même Bazile double la mise à la demi-heure de jeu d'un superbe coup-franc sous la barre, juste imparable cette fois pour le portier jaune et bleu. 

Il y avait du beau monde à Bonal ce vendredi soir

Une réaction trop tardive et trop brouillonne

Sissoko dépassé au milieu et remplacé par Etoundi en attaque, Sakhi repositionné dans l'axe, le FCSM retrouve enfin un semblant d'allant offfensif après la pause et va réussir à se redonner de l'espoir à un quart d'heure de la fin avec le premier but de Yohan Mollo en jaune et bleu, d'une belle reprise de volée à la réception d'un centre de Sakhi. Le stade Bonal se remet à vibrer et à croire à une "remontada". Mais Le Havre viendra glacer l'ambiance pour de bon en toute fin de match avec encore Bazile et une frappe heureuse en pleine lucarne. 

A la pause, le public de Bonal a pu ovationner les anciennes gloires du FCSM, toutes générations confondues.

Toujours 17ème, un moindre mal

La messe est dite, Sochaux rechute le jour de l'anniversaire de ses 90 ans et surtout rate une occasion en or de prendre une sérieuse option sur le maintien en ne profitant pas des défaites de ses adversaires directs (Nancy, Chateauroux, Ajaccio ou encore Béziers). Le FCSM reste 17ème avec un point d'avance sur Nancy. Cette 32ème journée est presque une opération blanche au classement. Mais avec 4 duels à venir face à ses rivaux (Auxerre, Chateauroux, Gazélec, Red Star), Sochaux sait qu'il n'a plus le droit à l'erreur s'il veut rester maître de son destin jusqu'à la fin.

Omar Daf (entraîneur du FCSM) "_C'est une grosse déception_. On voulait faire un grand match pour les 90 ans mais on est tombé sur une équipe du Havre très réaliste. On a été trop timorés en 1ère période, dans notre situation, on n'a pas le droit de faire une mi-temps comme ça. On méritait pourtant d'égaliser au vu de notre seconde mi-temps mais c'est clair qu'il faut en faire plus offensivement surtout. On ne s'est pas enflammé quand on s'est mis à gagner des matches, on ne va pas baisser la tête après cette défaite. Je l'ai toujours dit et je le redis, ce n'est pas fini, tout se jouera jusqu'à la dernière journée."

Les résultats de la journée de championnat 

Le classement de Ligue 2