Football

Ligue Europa : victorieux mais pas glorieux (ASSE 1-0 Qabala)

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu jeudi 20 octobre 2016 à 18:50 Mis à jour le vendredi 21 octobre 2016 à 7:48

Kevin Monnet Paquet très actif contre Qabala
Kevin Monnet Paquet très actif contre Qabala © Maxppp - maxppp

Au final, on ne se souviendra que des trois points pour l'ASSE face à Qabala dans le groupe C de la Ligue Europa. Mais rappelons la victoire de ce jeudi vient d'un but contre son camp d'un Azerbaïdjanais. Avec le nul de l'autre match, Anderlecht, Mayence et Saint-Étienne sont à égalité.

Rarement les Verts ont autant dominé une équipe sur l'ensemble du tableau des statistiques, et pourtant la victoire contre Qabala a eu du mal à se dessiner.

L'ASSE bien au dessus et pourtant...

Très vite les Verts font respecter la hiérarchie. Clairement, ils sont au dessus de cette équipe de Qabala, qui perd beaucoup de ballons dans les relances et les transmissions. À chaque relance des Azerbaïdjanais, il y a un Vert pour la faire échouer.

Le ballon est souvent dans les pieds des joueurs de l'ASSE avec au final, 67% de possession. Mais ce n'est pas le seul secteur où les Verts sont supérieurs. Il y a notamment les passes : 92% d'entre elles sont réussies. Et puis, il y a les tirs. Il y a bien longtemps qu'on n'avait pas vu autant de tirs de la part de l'ASSE : 25 tirs au total mais seulement 7 cadrés. C'est peu. Trop peu. Et c'est ça le gros bémol de cette rencontre.

Les Verts ont trop de déchets dans les derniers gestes, et quand ils parviennent à tirer, ça passe à côté (largement) ou ça frôle un montant (Nolan Roux à la 53', et Saivet à la 86') ou une lucarne (Saivet à la 68'). Deux boulets de canon dans le dernier quart d'heure de Selnaes et Saivet n'ont pas su déstabiliser le portier de Qabala, pourtant peu rassurant sur bon nombre de ses sorties.

La délivrance vient d'un coup franc tiré par Veretout sur le côté gauche et détourné dans son propre but par Ricardinho. Ce but soulage mais laisse une impression mitigée sur cette victoire car, comme l'a dit Christophe Galtier à l'issue de la rencontre, on aurait préféré voir un but marqué par un Vert.

Des Verts inégaux

Encore une fois, Tannane n'a pas été à la hauteur. À part des frappes non cadrées et plusieurs fautes obtenues, le Marocain n'a rien montré de très convaincant. On attend son vrai début de saison. Sur le côté, Theophile-Catherine n'a pas forcément brillé non plus, lui qui jouait à la place de Kevin Malcuit, qui a beaucoup manqué sur ce côté droit. Kevin Monnet-Paquet a encore montré beaucoup d'envie et a parfois manqué de réussite dans ses gestes. Malgré le choix de René Lobello (sur le banc ce soir à cause de la suspension de Galtier) de faire entrer Beric à la place de l'international marocain à l'heure de jeu, le Slovène ne pourra pas faire la différence. Selnaes et Veretout, eux, ont tenu leur rang.

Une bonne opération

Même si elle n'est pas très glorieuse, cette victoire est très importante. En parallèle, Mayence recevait Anderlecht. Les deux équipes occupaient les premières places de ce groupe C. Avec 1-1 comme résultat final, ils se retrouvent avec 5 points à la fin de 3e journée de Ligue Europa...comme l'AS Saint-Étienne. Les Verts seraient donc bien inspirés de gagner dans deux semaines en Azerbaïdjan.

En attendant, les Verts reviennent ce dimanche 23 octobre à Caen, pour la 10e journée de Ligue 1. Match difficile en perspective.

ASSE - QABALA, le résumé :

Les meilleurs moments de Saint Étienne - Qabala

Partager sur :