Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : le Portugal bat le Maroc, première équipe éliminée

mercredi 20 juin 2018 à 3:05 - Mis à jour le mercredi 20 juin 2018 à 15:55 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Le Portugal a dominé le Maroc (1-0), première équipe officiellement éliminée de ce Mondial 2018. Grâce à un 4e de but de Cristiano Ronaldo, le Portugal se rapproche d'une qualification pour les 8e de finale après son 2e match dans le groupe B, mardi à Moscou.

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo © AFP - Juan Mabromata

Grâce au 4e but de Cristiano Ronaldo lors du Mondial 2018, le Portugal a dominé 1-0 le Maroc, première équipe officiellement éliminée, et se rapproche d'une qualification pour les 8e de finale après son 2e match dans le groupe B, mardi à Moscou. 

Auteur déjà d'un triplé contre l'Espagne (3-3), CR7 a frappé dès la 4e minute contre le Maroc et repris seul la tête du classement des buteurs. Mais le succès portugais tient au moins autant à Cristiano Ronaldoqu'à son gardien Rui Patricio. Car le Maroc a poussé, conscient qu'une défaite était synonyme d'élimination. 

Mais Patricio a réalisé pas moins de quatre parades décisives : sur une frappe de Hakim Ziyech détournée par sa défense (23e), sur une tête de Mehdi Benatia à la suite d'un coup-franc (31e), face à Younes Belhanda (55e), sur un coup-franc de Ziyech également détourné (57e), la plus belle.

Battu en ouverture par l'Iran (1-0), le royaume chérifien qui disputait son premier Mondial depuis 1998 est d'ores et déjà condamné, quel que soit le score en soirée d'Iran-Espagne, autre match du groupe.

A l'inverse, Cristiano Ronaldo et son Portugal ont pris une bonne option pour la qualification. On saura le 25 juin à l'issue du match qui de l'Iran ou du Portugal terminera en tête de ce groupe.