Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Entre le PSG et le Barça, qui remporte le match économique ?

-
Par , France Bleu Paris

Quatre ans après la remontada, le PSG attend de prendre sa revanche sur le terrain en Ligue des Champions ce mardi soir. Mais qu'en est-il du match économique qui se joue entre les deux mastodontes européens ? Un économiste du sport nous décrypte la situation sur France Bleu Paris.

Jour de la remontada lors du 8ème de finale retour de la ligue des champions Barça-PSG, le 8 mars 2017.
Jour de la remontada lors du 8ème de finale retour de la ligue des champions Barça-PSG, le 8 mars 2017. © Maxppp - Frédéric Dugit

Qui remporte le match économique entre le Barça et le PSG ? La réponse n'est pas si simple décrypte pour France Bleu Paris, Pierre Rondeau, professeur d’économie à la Sport Management School Paris et directeur de l’observatoire du sport de la fondation Jean Jaurès.

Le Barça est le club "le plus riche du monde" avec 800 millions de revenus contre 660 millions pour le PSG . Mais si "le Barça génère plus de revenus, de ressources que le PSG, en terme de bilan comptable le Barça a accumulé une dette de plus d'un milliard 173 millions d'euros et éprouve de plus grandes difficultés financières avec la crise sanitaire", explique Pierre Rondeau. En résumé, "le Barça génère plus d'argent mais gère moins bien que le PSG, avec plus de pertes de revenus. "

Messi va devoir baisser son salaire

"Ça fait quatre ans que le Barça dépense sans compter, et ne respecte pas les recommandations du fair-play financier avec une masse salariale supérieure à 74% de son budget". Depuis la remontada, et la prise de Neymar par le PSG, le Barça a aussi recruter à tout va. "On a eu un lâcher-prise" mais "ils avaient les moyens de faire des folies", à ce moment-là, justifie Pierre Rondeau. Sauf que la crise sanitaire et économique est passée par là. "Elle a été un révélateur des finances fragiles du Barça, et un accélérateur des pertes du Barça".

Le PSG peut-il acheter Messi ? En terme d'opportunité, c'est le meilleur moment selon Pierre Rondeau puisque le contrat de l'Argentin arrive à son terme, il n'y aura pas d'indemnités de transfert à payer. Mais Messi sera obligé de revoir ses prétentions salariales à la baisse assure l'économiste. Avec la crise, "Messi ne pourra jamais exiger 137 millions d'euros brut par an l'année prochaine. Aucun club n'a les moyens de dépenser autant sur un joueur qui aura 34 ans. Il devra se mettre au même niveau que Neymar, Mbappé, mais ne pourra pas exiger plus de 50 millions d'euros par an". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess