Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

ENTRETIEN EXCLUSIF - Leonardo : "ce n'est pas vrai que les jeunes n'ont pas eu d'opportunités" au PSG

-
Par , France Bleu Paris

Le directeur sportif du PSG, Leonardo, est l'invité exceptionnel de France Bleu Paris ce jeudi 25 février. Il a évoqué plusieurs thèmes, notamment la fuite des jeunes talents du centre de formation. Le directeur sportif fustige les règlements et défend la politique du club.

Tanguy Kouassi, sous le maillot du Paris Saint-Germain
Tanguy Kouassi, sous le maillot du Paris Saint-Germain © Maxppp - Denis TRASFI/MAXPPP

Tanguy Kouassi, Adil Aouchiche, Christopher Nukunku. Voici les noms les plus récents sur la longue liste des joueurs formés par les éducateurs du centre de formation du Paris Saint-Germain, mais qui sont partis jouer sous d'autres couleurs, sans jamais exploser avec le maillot Rouge et Bleu. Une fuite des talents, vraiment ? Invité de France Bleu Paris ce jeudi, Leonardo, le directeur sportif du club, se défend de ne pas donner leur chance aux jeunes titis parisiens.

Ce n'est pas vrai que les jeunes n'ont pas eu l'opportunité de l'équipe pro. On peut parler de Rabiot, Areola, Dagba, Kimpembe.

Pour Leonardo, le problème, ce n'est pas la première fois qu'il l'affirme, est un problème de règlement. Les premiers contrats pros, signés généralement à 16 ans, courent sur une durée de trois ans maximum, contrairement au règlement auxquels sont soumis les clubs étrangers.

Un jeune qui a 16 ans, à 19 ans, il est libre. C'est l'âge le plus important pour la progression. Ce règlement est préjudiciable à la France, qui forme énormément de talents chaque année. Le jeune reçoit des propositions les clubs (étrangers) lui racontent n'importe quoi, ça lui fait tourner la tête dans tous les sens.

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain s'est montré également très critique envers les joueurs et leur entourage qui prennent la décision de partir tôt à l'étranger.

Ceux qui sont partis à 16,17 ou 18 ans, ils sont où aujourd'hui ? Le pourcentage de joueurs qui réussit est très bas. Tanguy Kouassi il a joué la Champions League chez nous, il a passé ensuite un an au Bayern sans jouer. Kouassi, honnêtement, on n'a pas de regrets, il faut arrêter de penser qu'ailleurs (qu'au PSG) c'est le paradis. Ce n'est pas le Paris Sain-Germain qui perd, ce sont les jeunes qui perdent le Paris Saint-Germain.

Pour terminer, Leonardo a plutôt rassuré sur l'avenir des jeunes du centre de formation actuellement, "ils auront leur chance" a-t-il dit évoquant Xavi Simons, Edouard Michut, Soumaila Coulibaly.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess