Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

ENTRETIEN - FC Metz : Vincent Hognon a appelé tous ses joueurs pour " les féliciter du maintien "

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après l'officialisation du maintien en Ligue 1, l'entraîneur du club à la Croix de Lorraine s'est déjà remis au travail : préparation de la prochaine saison, évaluation de l'effectif, mercato, Vincent Hognon fait le point !

Vincent Hognon, le coach du FC Metz, lors de la victoire contre Nîmes en février dernier
Vincent Hognon, le coach du FC Metz, lors de la victoire contre Nîmes en février dernier © Maxppp - Pascal Brocard

Ce weekend, dans un monde sans coronavirus, le FC Metz aurait dû se déplacer au Vélodrome, pour défier l'Olympique de Marseille. Mais une crise sanitaire est passée par là et le championnat de Ligue 1 a été officiellement arrêté le 30 avril dernier par la LFP, après un mois et demi sans compétition. Le maintien du promu grenat a donc été officialisé. Conforté dans son poste par le président Serin, Vincent Hognon planche depuis, avec son staff,  sur la préparation de la prochaine saison. Entre un coup de fil et une séance vidéo, l'entraîneur du FC Metz a accordé à France Bleu Lorraine, un entretien. 

France Bleu Lorraine : depuis le début du déconfinement, ce lundi 11 mai, avez-vous pu revenir à Frescaty et revoir les autres membres du staff technique ?

Vincent Hognon : je suis retourné à Metz, ce mercredi 13 mai, pour une réunion avec Philippe  Gaillot, les préparateurs physiques et le médecin du club. Après deux mois de confinement, ça  fait plaisir de les revoir. Et en face à face, c'est plus facile de travailler qu'au téléphone. Et on a pu réfléchir  sur les conditions de la future reprise, notamment sur le plan médical. 

FBL : justement, la date de la reprise de l'entraînement n'a pas été encore fixée, car la LFP n'a pas arrêté de date officielle pour le coup d'envoi du championnat 2020/2011. On parle du 23 août, mais ce n'est pas encore certain. Une chose est sûre, cette préparation estivale, sera cette année, plus longue. 

VH : huit semaines minimum, car après un arrêt aussi long, il faudra du temps pour se remettre en route. D'autres clubs de Ligue 1 pourraient faire le choix d'une préparation de 10 semaines, avec une petite pause au milieu. On réfléchit toujours à la meilleure option et elle dépendra aussi de l'évolution de l'épidémie. 

FBL : Avez-vous profité du confinement, pour revoir une partie ou l'intégralité des matchs du FC Metz, pour compléter votre analyse sur le maintien en Ligue 1 ?

VH : Une partie seulement ! je ne vous dirai pas lesquels, mais des bons matchs et des plus difficiles aussi pour comprendre ce qui avait mal tourné. J'ai surtout profité de ce confinement pour regarder les rencontres des joueurs que nous avons prêtés (12, la saison passée). On les a beaucoup observés pour savoir qui va renforcer  la saison prochaine l'effectif et qui repartira en prêt. J'ai aussi planché sur le futur mercato estival. 

FBL : et la première recrue officielle de ce mercato concerne justement votre staff, avec l'arrivée de l'ancien grenat Kévin Lejeune, comme team manager de l'équipe professionnelle. C'est un nouveau poste dans l'organigramme du club. Quel sera son rôle ? 

VH : Nous avons des intendants, mais il manquait quelqu'un pour organiser tout ce lien entre le sportif, l'administratif, la proximité entre les joueurs et le staff. Ce sont des postes qui se généralisent dans le foot pro. Et ça va faire beaucoup de bien. Et en plus Kévin Lejeune connaît bien le club. C'est une bonne nouvelle !

FBL : Et dans quels domaines, souhaitez-vous renforcer l'équipe ?

VH : on a ciblé quelques postes, mais je ne vous en dirai pas plus. Mais l'équipe qui a terminé la saison, était extrêmement intéressante et on a envie d'avoir une certaine forme de continuité. Le collectif a beaucoup progressé, notamment depuis janvier dernier et l'arrivée au mercato hivernal de Vincent Pajot et de Dylan Bronn. Conserver une grande partie de l'effectif actuel sera donc une priorité de l'intersaison. 

FBL : en parlant d'individualités, les supporters du FC Metz ont désigné Alexandre Oukidja, comme étant le grenat de l'année. Le gardien messin devance le buteur Habib Diallo et le défenseur Fabien Centonze. Que pensez-vous de ce podium ? 

VH : Alexandre Oukidja a été très performant. Sur la première partie de saison, même s'il a par moment manqué de lucidité, il n'a pas fait de grosses erreurs. Ensuite il a progressé et il nous a fait gagner des points. Habib Diallo a, lui, franchi un cap énorme, car marquer autant de buts (12) en aussi peu de matchs, et surtout quand on vient de Ligue 2, c'est impressionnant ! Ce sont des joueurs qui ont été très importants cette saison. Mais je n'oublie pas aussi les travailleurs de l'ombre. ils ont contribué, eux-aussi au maintien. 

FBL : vos joueurs, vous les avez d'ailleurs tous appelés, après l'officialisation du maintien en Ligue 1. Comment vont-ils ?

VH : ils vont bien. Ils sont, tous, très contents du maintien. Durant le confinement, ils ont tous continué à s'entretenir physiquement. Mais, certains ont besoin aujourd'hui d'un peu de repos sur le plan psychologique. Mais ils ont tous envie de retoucher le ballon. ça leur manque beaucoup. 

FBL : en parlant de retoucher le ballon, en Allemagne, la Bundesliga va reprendre, ce weekend, à huis clos. Allez-vous regarder les matchs de nos voisins allemands ? 

VH : ah, je vais voir ce que ça peut donner ! Bon, en Allemagne, ils ont été moins touchés par l'épidémie que nous. Mais on a vu, que certains joueurs étaient tombés malades et ils ont été confinés. Après, jouer tous les 3 jours, je ne sais même pas s'ils ont pu s'entraîner collectivement.  [...] Je suis perplexe aussi sur le foot à huis clos et puis jouer dans ces conditions ! On nous demande de ne pas nous serrer la main et dans le même temps on laisse jouer des footballeurs qui transpirent. Le choix qui a été fait en France est plus raisonnable. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess