Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ENTRETIEN - "J'ai senti que j'allais avoir un rôle important ", Gaëtan Perrin, l'attaquant de l'US Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

On s'attendait à une semaine de tous les dangers, elle s'est finalement transformée en semaine de tous les espoirs pour l'US Orléans. Les Orléanais ont ramené en une semaine deux victoires un nul et une troisième place. Le principal artisan se nomme Gaëtan Perrin, invité dans 100% USO ce lundi.

Gaëtan Perrin a pour le moment inscrit 8 buts et délivré 8 passes décisives en National.
Gaëtan Perrin a pour le moment inscrit 8 buts et délivré 8 passes décisives en National. © Radio France - Alexandre Frémont

Après la victoire samedi dernier contre Cholet à domicile, 1-0, l'US Orléans a conclu de la meilleure des manières sa série de trois rencontres en une semaine. Elle ramène deux victoires et un nul, ce qui la place à la troisième place du National. Il n'y aura pas de match cette semaine pour les Orléanais mais ils se préparent au mieux pour le déplacement d'Avranches le 9 mars prochain. 

L'un des hommes en forme de cette semaine écoulée et de cette saison, c'est l'attaquant Gaëtan Perrin, auteur de deux buts et deux passes décisives en trois rencontres. Il est l'invité de 100% USO ce lundi et revient pour nous sur cette semaine décisive et sur son rôle de leader cette saison. Entretien.

Quand tu marques ton penalty contre Cholet samedi, est-ce que tu le sais que vous êtes sur le podium à ce moment-là ? 

À ce moment-là, on ne sait pas trop les résultats, c'est vrai qu'on se concentrait surtout sur nous mais oui que ce soit pour ma part ou pour toute l'équipe, on a eu pas mal de situations, on a eu du mal à concrétiser cette domination et donc ce penalty vient vraiment soulager tout le monde. Ça fait du bien de prendre ces trois points à domicile après ce petit contretemps face à Saint-Brieuc et ce 0-0.

Après ce penalty, est-ce que selon toi il était possible de remarquer un but ? Sans ce penalty transformé, ça aurait été dur de gagner ? 

C'est sûr que ça nous a bien aidé, clairement, un penalty ça fait toujours du bien, après je pense qu'on avait quand-même les situations. On aurait pu aller chercher cette victoire dans ce dernier quart d'heure mais après on a su saisir l'opportunité avec ce penalty pour ouvrir le score, je pense qu'on aurait pu se mettre à l'abri un peu sur la fin. Après ce qui est très intéressant aussi c'est que ça fait deux matches qu'on n'encaisse pas de but et qu'on est resté très solide dans ce dernier quart d'heure qui était quand-même assez chaud. 

On ne va pas s'enflammer mais est-ce que vous vous dites qu'en étant troisième du championnat, vous êtes armé pour jouer le haut du tableau, pour affronter les gros ? 

Oui après clairement c'était un objectif depuis le début de saison, on sait où on veut aller tous ensemble, je pense qu'on est conscient qu'on a les armes pour jouer ce haut de tableau et c'est sûr qu'avec cette semaine très importante où on a fait le nécessaire pour revenir dans ce peloton de tête et pour pouvoir se lancer dans le sprint final dans les meilleures conditions. 

D'un point de vue personnel, 8 buts et 8 passes décisives, est-ce que tu es satisfait ? 

On veut toujours plus, c'est important de toujours voir plus haut. Après, oui, j'avais préparé cette saison de la meilleure manière possible. Je ne me prenais pas trop la tête, je me suis dit que j'allais apporter mon maximum pour l'équipe et c'est vrai que derrière le fait d'enchaîner les statistiques et d'être régulier, ce qui est très important je pense de pouvoir enchaîner les matches et d'être régulier dans la performance c'est ce qui me fait du bien aussi. Aujourd'hui, la finalité ce sont les statistiques mais c'est un travail au quotidien d'un point de vue personnel mais aussi collectif. 

Tu le sentais avant le début de la saison que tu étais attendu ? Que l'on attendait beaucoup de toi pour faire remonter l'USO ? 

J'ai senti tout de suite dans les matches de préparation que j'allais avoir un rôle important à jouer dans l'équipe, un peu comme un exemple à donner pour démarrer cette saison de la meilleure des manières et par la suite propulser l'équipe le plus haut possible. Comme on dit toujours, si on travaille bien dans le collectif derrière on est récompensé sur un point de vue individuel et c'est ce qui m'arrive aujourd'hui dans cette saison et je suis très heureux de tout ça. 

Est-ce qu'on peut dire que tu as un rôle de leader dans cette équipe de l'USO ?

Oui je pense que j'ai ce rôle de leader, en tout cas énormément sur le terrain. Après certes en dehors mais tout le monde est plutôt dans ce rôle-là, on est tous vraiment très soudé dans ce groupe qui est vraiment très intéressant, que ce soit footbalistiquement ou humainement. Je sais que sur le terrain, j'ai un rôle important, qu'il faut assumer, mais ça ne me pose pas de problème parce qu'on prend du plaisir à jouer ensemble donc c'est que du bonheur. 

Il y a cette image, à la fin du match de Saint-Brieuc, où tu enlèves ton maillot et tu rentres directement aux vestiaires un peu énervé. Est-ce que c'est ce que tu ressentais, tu étais frustré ? 

Oui parce que je pense qu'on est tous des compétiteurs, on a une équipe en plus ambitieuse, qui sait où elle veut aller cette saison donc des matches comme ça à domicile face au Stade Briochin, qui est une très belle équipe, mais pour nous c'était vraiment l'objectif de la victoire ce soir-là et le fait de faire 0-0, ça fait perdre deux points et un 0-0 pour moi, un joueur offensif, c'est toujours très frustrant. En plus c'est vrai que le dernier quart d'heure était très chaud sur la cage adverse mais on n'a pas réussi à concrétiser l'occasion comme on a pu le faire sur le dernier match et c'est ça qui m'a frustré et a frustré toute l'équipe. Ce qui est très intéressant derrière, c'est qu'on a su réagir et reprendre le dessus sur le match suivant. C'est le plus important et c'est ce qu'il va falloir retenir de ces trois matches en une semaine. 

Vous êtes désormais à huit points de la deuxième place, elle est trop loin cette place pour toi ? 

Non, je ne me dis jamais que c'est trop loin, que ça ne sera pas possible, au contraire il faut toujours y croire. Surtout qu'on va jouer Quevilly et Bastia chez nous, ce seront des confrontations directes qui seront importantes et il faut souligner qu'on va les jouer à domicile, ce qui est quand-même un avantage pour nous parce qu'on est plutôt performants depuis le début de saison sur notre terrain. Il faut garder ça en tête et ne pas oublier non plus qu'à la trêve on était un peu décroché, les points se rattrapent vite et tout est possible dans ce sprint final dans ces derniers matches qui nous restent à jouer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess