Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Equipe de France : La marée bleue soulève le stade de la Source

-
Par , France Bleu Orléans

Plus de 7000 personnes ont assisté à la victoire des Bleues (3-0) sur la Thaïlande ce samedi au stade de la Source à Orléans. Une bonne préparation à moins de 15 jours de l'ouverture de la coupe du monde en France et une belle preuve de l'engouement qui monte autour de cette équipe.

La tribune Orléans tout de bleu, blanc et rouge vêtue accueillait beaucoup d'équipes de jeunes féminines, qui ont mis l'ambiance.
La tribune Orléans tout de bleu, blanc et rouge vêtue accueillait beaucoup d'équipes de jeunes féminines, qui ont mis l'ambiance. © Radio France - Johan Gand

Orléans-la-Source, Orléans, France

Plus de 7000 personnes au stade de la Source, ce n'est arrivé qu'une fois cette saison, pour la venue du PSG en coupe de la Ligue. Mais hier les fans des Bleues avaient répondu présents. C'est vrai que l'événement coupe du monde en France approche à grands pas et que beaucoup avaient envie de découvrir ces Bleues, à qui l'objectif d'atteindre la finale a été fixé.

Beau succès populaire pour cet avant-dernier match de préparation des Bleues - Radio France
Beau succès populaire pour cet avant-dernier match de préparation des Bleues © Radio France - Johan Gand

Une foule variée et animée

Evidemment beaucoup de jeunes filles étaient venues avec leur équipe de foot, chacune avec le jogging à l'effigie de leur club. Mais il y a aussi les fidèles comme le groupe des France Ang'elles, qui suit les Bleues dans tous leurs déplacements en France et à l'étranger. Et puis les curieux, qui avaient envie de voir ses Bleues, actuellement 4ème au classement mondial de la FIFA et qui vont tenter elles aussi de décrocher le trophée à la maison, comme l'avaient fait les garçons pour la coupe du monde de 1998.

Drapeaux, maquillage, toute la panoplie était de sortie dans un stade de la Source plus animé qu'à son habitude - Radio France
Drapeaux, maquillage, toute la panoplie était de sortie dans un stade de la Source plus animé qu'à son habitude © Radio France - Johan Gand

Une équipe remaniée

Alors que certaines joueuses, comme les lyonnaises (qui ont remporté la Ligue des Championnes) viennent tout juste de rejoindre le groupe, la sélectionneuse Corine Diacre, avait choisi de faire tourner son effectif. Certaines cadres comme Le Sommer (blessée) ou Amandine Henry ne sont pas entrées en jeu et cela a permis de voir quelques nouveaux visages. La préparation, déjà débutée pour la plupart des Bleues a semblé pesé lourd dans les jambes en début de match. Mais les françaises dominaient largement les thaïlandaises sans trouver le chemin des filets. Manque d'adresse, mauvais choix, résistance de l'adversaire, les Bleues rentraient aux vestiaires sur un 0-0. Heureusement, un peu de sang frais injecté en seconde période a permis de trouver la faille. D'abord par la capitaine Bussaglia, puis un doublé de Diani (entrée en cours de match). Les françaises ont même manqué 2 pénaltys, dont un par la locale, Grace Geyoro, formée à l'USO puis à St-Jean le Blanc avant de rejoindre le PSG.

Plusieurs joueuses cadres des Bleues avaient été laissées sur le banc par Corinne Diacre - Radio France
Plusieurs joueuses cadres des Bleues avaient été laissées sur le banc par Corinne Diacre © Radio France - Johan Gand

En tout cas les Françaises, même si elles ont un peu tourné autour du pot en 1ère période, attaquent cette préparation avec une victoire sur une équipe, qui disputera, elle aussi cette coupe du monde. Les Bleues rejouent dès vendredi à Créteil face à la Chine. Elles attaquent la coupe du monde le 7 juin face à la Corée du Sud au parc des Princes.