Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Équipe de France : les Bleus retrouvent le Portugal, quatre ans après la finale perdue de l'Euro

-
Par , France Bleu

Ce dimanche à 20h45, l'équipe de France affront le Portugal pour la 3e journée de la Ligue des nations. C'est la première fois que les deux sélections se retrouvent depuis la finale de l'Euro 2016, gagnée par Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers.

La déception d'Antoine Griezmann après la défaite de l'équipe de France face au Portugal en finale de l'Euro 2016
La déception d'Antoine Griezmann après la défaite de l'équipe de France face au Portugal en finale de l'Euro 2016 © AFP - Valery HACHE

Après la promenade de santé mercredi dernier face à l'Ukraine (victoire 7-1), les Bleus s'attaquent à un gros morceau. Pour cette 3e journée de la Ligue des nations, l'équipe de France affronte le Portugal, unique sélection à avoir déjà remporté cette compétition européenne. 

Mais surtout les Bleus vont tenter de prendre leur revanche après la finale perdue de l'Euro 2016 face à l'équipe de Cristiano Ronaldo (1-0 a.p.). C'est la première fois que les deux sélections s'affrontent depuis quatre ans. 

Sur le papier, les Français partent favori pour ce match. Il y a eu une Coupe du monde gagnée en 2018, il y les statistiques qui parlent d'elles-mêmes : en 26 rencontres, les Bleus totalisent 18 victoires, et il y a également la dernière prestation de la Selecção. Les Portugais ont été tenus en échec (0-0) par l'Espagne mercredi dernier, incapables de se défaire du pressing constant et du jeu de possession de leurs adversaires. 

Deux équipes qui ont peu changé en quatre ans

Il sera intéressant de voir comment vont se comporter les deux équipes puisque un nombre important de joueurs présents lors la finale de l'Euro 2016, le sont toujours aujourd'hui. Sur les 28 à avoir mis les pieds sur la pelouse du stade de France il y a quatre ans, ils ont une quinzaine à toujours figurer dans les deux sélections. Idem pour les deux sélectionneurs : Didier Deschamps et Fernando Santos. 

Chez les Bleus, Hugo Lloris est toujours capitaine, Antoine Griezmann, Olivier Giroud et Paul Pogba sont toujours les cadres de l'équipe. Kinglsey Coman et Anthony Martial, absents du Mondial 2018, sont de retour cette année. 

Du côté des Portugais, la charnière défensive José Fonte (absent ce dimanche pour cause de coronavirus) - Pepe reste toujours présente, même si le jeune Ruben Dias perturbe la hiérarchie des titulaires. Le même phénomène se produit avec le gardien de l'Euro Rui Patricio, remplacé en septembre par le Lyonnais Anthony Lopes, mais aligné mercredi contre l'Espagne.

Le latéral Raphaël Guerreiro et la superstar Cristiano Ronaldo sont eux toujours indiscutables, au contraire des milieux William Carvalho et Renato Sanches, plus souvent remplaçants. Le joueur de Wolverhampton Joao Moutinho apparaît lui plus régulièrement dans le onze de départ, alors qu'il avait commencé la finale 2016 sur le banc.

Ceux qui ne sont plus appelés

Il y a évidemment des joueurs qu'on ne voit plus dans les deux équipes alors qu'ils ont disputé le dernier Euro. En France, André-Pierre Gignac (Tigres/Mexique) et Dimitri Payet (Marseille) sont loin de la sélection depuis quelques années. Pour le défenseur Laurent Koscielny (Bordeaux), blessé juste avant le Mondial-2018, la fin fut plus triste, avec l'arrêt de sa carrière internationale annoncé à l'automne suivant le sacre en Russie.

Toujours aux portes de l'équipe de Deschamps, Blaise Matuidi et Samuel Umtiti sont néanmoins en difficulté. Le premier vient de s'exiler à l'Inter Miami, le second manque de temps de jeu à Barcelone et enchaîne les blessures.

Pour le Portugal, le héros de la finale, Eder, auteur du but du sacre, s'est exilé au Lokomotiv Moscou et n'a plus enfilé le maillot international depuis novembre 2018. Même constat pour l'attaquant Nani, qui évolue désormais à Orlando (MLS) et est absent de la sélection depuis 2017. Quant à Cédric Soares, Adrien Silva, Joao Mario et le vétéran Ricardo Quaresma, ils n'ont plus été vus en Selecção depuis 2018.

Ceux qui ont pris leur retraite

Quatre ans après le titre décroché, aucun Portugais n'a pris sa retraite. Côté tricolore, en revanche, deux joueurs sont désormais loin des terrains. Le latéral droit Bacary Sagna n'a plus de club depuis la fin de son bail à l'Impact Montréal fin 2019. Patrice Evra a lui mis un terme à sa carrière en juillet 2019, après quelques années à Marseille puis West Ham.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess