Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Équipe de France : y a-t-il vraiment de l'espoir pour Mathieu Debuchy ?

mercredi 7 mars 2018 à 14:15 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

Avec ses deux buts et ses prestations solides depuis son retour en France à l'AS Saint-Étienne, Mathieu Debuchy est plus que jamais candidat à l'Équipe de France de football. Quels sont ses arguments ?

Mathieu Debuchy, buteur face à l'Olympique Lyonnais.
Mathieu Debuchy, buteur face à l'Olympique Lyonnais. © Maxppp - Maxppp

Saint-Étienne, France

Tout le monde se pose la question depuis qu'il est arrivé à l'ASSE. Mathieu Debuchy peut-il être sélectionné pour le prochain Mondial en Russie ? On aura un premier élément de réponse et pas des moindres, dans une semaine. Le 15 mars, Didier Deschamps annoncera la liste des joueurs retenus pour affronter en amical la Russie et la Colombie. 

Dans cette liste, il devrait y avoir deux arrières droits, et tout porte à croire que Mathieu Debuchy visait clairement cette première liste pour intégrer le groupe en vue de juin prochain. S'il est autant en forme depuis son arrivée, s'il tenait à être très présent dans les médias ces dernières semaines, visible sur le terrain et décisif surtout, avec deux buts marqués alors que ce n'est pas son rôle premier, c'est aussi parce qu'il sait qu'à ce poste, la décision de Didier Deschamps pourrait se faire très vite. 

Son expérience en Bleu, sa principale force

À la Coupe du monde il y aura deux arrières droits, à son poste. Dans l'esprit du sélectionneur, il y a une certitude : Djibril Sidibé, très performant à l'AS Monaco, sera titulaire. Mais derrière lui, c'est ouvert : Christophe Jallet est blessé, le jeune Benjamin Pavard est la seule réelle concurrence de Mathieu Debuchy. Là où il peut faire la différence, surtout pour un potentiel remplaçant, c'est dans l'apport et l'intégration au groupe. Didier Deschamps a déjà appelé le latéral stéphanois (27 sélections), il l'a emmené avec lui au Brésil en 2014. Debuchy jouit de la réputation d’être irréprochable du point de vue du comportement et comme en ce moment, il est bon, le sélectionneur pourrait bien privilégier son expérience et sa connaissance du groupe à tout autre choix.