Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Euro de football

Euro de football : après France-Suisse, "on a eu que ce qu'on mérite, on n'a pas assuré"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

À Strasbourg, les supporters des bleus ne cachent pas leur déception après l'élimination de l'équipe de France en huitièmes de finale. Une folle soirée vécue pour beaucoup en terrasse ou dans les bars, rapidement désertés à la fin du match.

La défaite des bleus dans le bar Strasbourgeois "Le Galopin"
La défaite des bleus dans le bar Strasbourgeois "Le Galopin" © Radio France - Marie Maheux

La déception est immense ce lundi 28 juin : les Bleus ont été éliminés en huitièmes de finale de l'Euro par les Suisses au terme des tirs au but à Bucarest. À Strasbourg les supporters ont vite déserté les terrasses et bars où ils ont retenu leur souffle pendant presque deux heures. 

Première mi-temps décevante 

C'était pourtant bien parti au bar "Le Galopin", situé dans la Grand'Rue, avec confiance au niveau des pronostics : entre 2-0 et 3-1, toujours pour la France. "On a une bonne équipe, on peut jouer les suisses facilement" lance Antoine, le maillot bleu sur les épaules. 

Mais à la 15e minute déjà, la Suisse ouvre le score et les français se font déborder sur le terrain. À la mi-temps, c'est grise mine : "Je suis un peu déçu franchement, ça manque de frappe, ça manque d'action. On subit et on prend un but", témoigne Sam. "On s'attendait à mieux et il va falloir se réveiller en deuxième mi-temps" lance Zoé à côté de lui. 

Le match de l'Euro France-Suisse ce lundi soir à Strasbourg
Le match de l'Euro France-Suisse ce lundi soir à Strasbourg © Radio France - Marie Maheux

Une folle deuxième partie de match 

Et quelle deuxième mi-temps ! 57e et 59e, les rues résonnent au nom de "Karim", scandé après le doublé de Benzema. Paul Pogba suit à la 75' avec une frappe puissante, les strasbourgeois voient déjà le 3-1 arriver. 

Justement à partir de là c'est la descente ou plutôt la remontée des Suisses. Personne n'y croit, la prolongation passe et c'est les tirs au but. Certains partent au bar d'à côté où le direct a quelques secondes d'avance. Juste à temps pour constater l'échec sur le dernier penalty de Kylian Mbappé. 

"J'ai envie de pleurer"

Dans le bar, en terrasse et dans la rue, c'est la consternation : "Je suis dégouté" répète en boucle Sam, qui hallucine devant l'écran. "On s'est sentis supérieurs, on a laissé de la marge derrière et ça paye cash. C'est l'Euro, c'est les huitièmes, c'est la Suisse" lance Clément qui ne peut plus rester assis, "C'est le syndrome du champion du monde. On a pas la niaque que les autres ont. On a que ce qu'on mérite."

Clément, supporter strasbourgeois après la défaite des bleus

Marie, une autre supportrice se dit aussi extrêmement déçue, "On accepte la défaite. Difficilement mais on va l'accepter. Demain ça ira mieux." Rendez-vous l'année prochaine, pour le mondial. 

Marie, supportrice strasbourgeoise après la défaite des bleus

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le reportage du match France-Suisse à Strasbourg en intégralité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess