Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Europa League : Les Girondins de Bordeaux veulent une grande soirée européenne contre La Gantoise

mercredi 29 août 2018 à 22:35 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde et France Bleu

Le Matmut Atlantique sera à guichets fermés, ce jeudi, pour le match retour du barrage d'Europa League, entre les Girondins de Bordeaux et La Gantoise. L'occasion, après le feuilleton Thierry Henry, d'offrir une belle soirée de football aux supporters des Girondins de Bordeaux.

Les Girondins de Bordeaux, qui félicitent ici Maxime Poundjé après son but contre Marioupol au tour précédent, veulent s'offrir une belle soirée de foobtall.
Les Girondins de Bordeaux, qui félicitent ici Maxime Poundjé après son but contre Marioupol au tour précédent, veulent s'offrir une belle soirée de foobtall. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Penser un peu au terrain, et s’offrir une belle soirée de Coupe d'Europe. Après un match nul 0-0 à Gand, jeudi dernier, voilà l'objectif de Girondins de Bordeaux ce jeudi en Europa League. 

La dernière belle soirée européenne remonte probablement à un barrage retour (tiens tiens...) contre l'Etoile Rouge de Belgrade, remporté 3-2 après un match nul 0-0 au match aller (tiens tiens...). Les parcours d'Europa League réalisés ensuite, malgré quelques adversaires prestigieux (Liverpool, Benfica, Newcastle) n'avaient pas laissés de souvenirs impérissables. 

"J'ai revu le match de l’Étoile Rouge jeudi après-midi, se rappelle Eric Bedouet, qui était le préparateur physique de Francis Gillot. On va se servir des images de ce match". 

A guichets fermés

Les explications de Jacques D'Arrigo, directeur commercial du club.

Dans les tribunes, le pari est en tout cas déjà gagné. Avec un peu moins de 39 000 billets vendus, la rencontre de ce jeudi sera à guichets fermés, puisque l'on ne peut pas vendre davantage en Europa League. Elle devrait ainsi s’inscrire, ou s'approcher du Top 10 des meilleurs affluences au Matmut Atlantique (voir ci-dessous). 

Il faut dire que le club a tout fait pour remplir le stade pour la première fois de la saison, en invitant tous ses abonnés, et en fixant le tarif de toutes les autres places à 5 euros. 

"Il faudra que l'on entraîne le public avec nous", a souri l'attaquant Jimmy Briand, l'un des joueurs de l'effectif (avec Costil, Poundjé, Lewczuk, Plasil, Sankharé et Kalu) à avoir joué une phase de poules de Coupe d'Europe.

Sur le terrain, aucune équipe ne sera qualifiée au coup d'envoi, après le 0-0 du match aller. "D'après les statistiques, on aurait 65% de chances de se qualifier, se méfie Eric Bédouet. _Mais je ne nous considère pas comme les favo_ris". Il faut dire qu'un but des Belges au Matmut Atlantique compliquerait considérablement la tâche de ses hommes. 

Sabaly de retour, Koundé suspendu

Sur le terrain, Eric Bédouet devrait aligner une bonne partie de ceux qui ont battu Monaco (2-1) dimanche. D'autant que son équipe monte en puissance, et que l'enchaînement dimanche-jeudi et bien moins compliqué que l'inverse. 

Par contre, le retour de Youssouf Sabaly peut faire du bien. Le latéral sénégalais, blessé lors du dernier match de la Coupe du monde, apparait pour la première fois dans le groupe, duquel sort évidemment Jules Koundé, suspendu après son carton rouge de l'aller. 

Ensuite, la semaine sera certainement agitée, encore du côté du Haillan. En cas de qualification, le tirage au sort de la phase de poules se fera vendredi, jour de la clôture du mercato. Il ne reste donc plus que deux jours pour trouver le fameux "target man", attaquant costaud, réclamé par Stéphane Martin. Il faudra ensuite enchaîner dimanche à Rennes. Avec toujours, en toile de fond, la recherche de l'entraîneur, depuis le "non" de Thierry Henry. Tout cela, certainement, avec Eric Bédouet sera sur le banc. Les déclarations de Stéphane Martin, mercredi matin, invitent largement à penser que son intérim se poursuivra  jusqu'à la trêve internationale.

Les Ultras vont protester

Un flou autour du club, qui inquiète les supporters, et particulièrement les Ultramarines, le principal groupe de fans bordelais. 

Ils vont protester, avec notamment une de parole avant le match. 

Fâchés par le dossier Thierry Henry et le flou qui entoure le projet de GACP, le futur repreneur bordelais. Ils appellent Nicolas de Tavernost et Alain Juppé à "à ne pas laisser le club devenir le jouet de brigands internationaux." Et ont lancé le hashtag HandsOffFCGB (ne touchez pas aux Girondins) sur Twitter.