Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Europa League : les Girondins de Bordeaux tiennent leur nul à La Gantoise (0-0)

-
Par , France Bleu Gironde

Cohérents pendant 80 minutes, les Girondins ont failli compromettre leur qualification en fin de match, jeudi, sur la pelouse de La Gantoise. Mais un bon Costil, et un peu de réussite leur ont permis de tenir le 0-0, qui leur laisse de l'espoir avant le retour, jeudi prochain au Matmut Altantique.

Benoît Costil et sa défense ont été sollicités.
Benoît Costil et sa défense ont été sollicités. © AFP - JASPER JACOBS

Après deux tours champêtres, chez les Lettons de Ventspils, puis les Ukrainiens de Marioupol, on sentait davantage le parfum de la vraie Coupe d'Europe ce jeudi, à la Ghelamco Arena de Gand. Et comme dans ses confrontations aller-retour, chaque but est capital, on a longtemps vu les deux équipes se contenter de s'observer, en évitant de prendre des risques. 

La Gantoise n'a cadré aucun tir avant la 83e minute (voir ci-dessous), et pourra peut-être se mordre les doigts de son inefficacité, surtout dans les 10 dernières minutes, où ils ont enchaîné les occasions nettes. Les Girondins, de leur côté, n'ont jamais été dangereux. Bien en place pendant 80 minutes, ils n'ont jamais poussé leurs quelques possibilités, sur des contre-attaques souvent initiés par Younousse Sankharé. Et, complètement perdus dans les 10 dernières minutes, peuvent se satisfaire de ce score nul et vierge. 

A l'image de Zaydou Youssouf, les Girondins ont passé beaucoup de temps à défendre. - Maxppp
A l'image de Zaydou Youssouf, les Girondins ont passé beaucoup de temps à défendre. © Maxppp - Maxppp

Le fait du match : La Gantoise trop maladroite

Invraisemblable. C'est ce que les supporters belges ont dû se dire en voyant leurs joueurs manquer autant d’occasions. 

Certes, elles ne sont pas souvent arrivées au terme d'actions construites. Comme sur ce cafouillage, où Sankharé a failli tromper Costil sur un cafouillage sur corner (67e). Mais avant cela, le Français Jean-Luc Dompé, à 10 mètres du but avait frappé au dessus (7e). Tout comme Chakvetadze, des 18 mètres, après un festival sur le côté gauche. Même Awoniyi, seul aux six mètres, devant le but quasi vide a trouvé le moyen de tirer à côté. Mais pas de regret pour l’attaquant de La Gantoise, le centreur avait été signalé hors-jeu (43e). Il a également raté le cadre en seconde période, quasiment dans la même position (70e).

En tout cas, les chiffres sont cruels. Il aura fallu attendre la 83e minute pour que les Belges cadrent un tir. Et, à la maladresse, a succédé la malchance, avec cet ultime frisson et cette frappe d'Odjidja, des 20 mètres, sur le poteau de Benoît Costil (90+2e).

Le plus : Costil a répondu

C'est donc en fin de match Benoit Costil a dû s'employer, pour permettre aux Girondins de Bordeaux de préserver leur cage inviolée. Critiqué après la défaite à Toulouse (2-1), dimanche dernier, le gardien international a réalisé trois arrêts coup sur coup.

Le plus beau ? Celui sur une frappe de Chakvetadze (85e) enroulée, de loin, qui rappelait celle du Toulousain Leya Iseka, qui l'avait lobé dimanche. Cette fois-ci, le capitaine girondin, sortait une parade magnifique, de sa main opposée, enlevant le ballon de sa lucarne. Avant d'être vigilant, au sol, près de son poteau, sur la reprise de Yaremchuk dans la foulée. Deux minutes plus tôt, il avait déjà eu la main ferme au premier poteau sur une frappe de l'entrant Stallone Limbombé. De quoi, peut-être, lui redonner confiance. 

Le moins : Koundé souffre puis craque

On a tellement dit du bien du jeune (19 ans) défenseur central des Girondins, qu'on ne peut que souligner son match difficile ce jeudi soir. Match qu'il n'a pas terminé, après son exclusion, sévère, dans le temps additionnel, pour avoir balancé un ballon après une faute de Pablo. Il avait déjà été averti, logiquement, pour une main empêchant une attaque belge après un ballon qu'il avait perdu (41e). 

Le numéro 4 Bordelais a énormément souffert dans la relance, mettant notamment en difficulté Lerager, puis Costil, sur des passes mal assurées (25e puis 29e). Des scories déjà aperçues contre Toulouse dimanche, lorsqu'une de ses relances manquées avait failli coûter un but. 

La fiche du match

La Gantoise 0-0 Bordeaux
A Gand (Ghelamco Arena)
Arbitre : M.Aghayev (Azerbaïdjan)

Avertissements Koundé (41e, 90+3e) pour Bordeaux
Exclusion : Koundé (90+3e) pour Bordeaux

La Gantoise : Kalinic - Foket, Rosted, Plastun, Asare (cap) - Verstraete, Odjidja - Dompé (Limbombé, 79e), Chakvetadze (Dejagere, 87e), Yaremchuk - Awoniyi (David, 75e)
Entraîneur : Yves Vanderhaeghe

Bordeaux : Costil (cap) - Lewczuk, Koundé, Pablo, Poundjé - De Préville (Kamano, 86e) Lerager, Plasil, Youssouf (Kalu, 75e)- Sankharé - Briand
Entraîneur : Eric Bédouet

Les autres résultats des barrages 

Les autres résultats de ces barrages aller. - Aucun(e)
Les autres résultats de ces barrages aller. - UEFA