Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Europa League - Ventspils-Girondins de Bordeaux : "Théoriquement, ça doit faire 0-5"

mercredi 25 juillet 2018 à 17:00 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux partent dans l'inconnu ce jeudi. Pour leur premier match de la saison, en Europa League, ils se déplacent sur la pelouse des Lettons du FK Ventspils (16h45). L'occasion d'interviewer Viktor Lukovic, le spécialiste francophone du football letton.

Le stade (champêtre) du FK Ventspils, lors d'un match de Ligue Europa en 2015
Le stade (champêtre) du FK Ventspils, lors d'un match de Ligue Europa en 2015 © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Historien, Viktor Lukovic est un contributeur régulier du site Footballski, spécialisé dans le football de l'Est. Lui traite des sujets concernant les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie). Et il croit peu aux chances du FK Ventspils, actuel deuxième de Visrsliga (le championnat letton se déroule sur l'année civile), et qualifié au tour précédent en éliminant les Albanais de Lufterari (5-0, 3-3). 

De leur côté, les Girondins, après une préparation plutôt positive (nuls contre le Mouloudia Alger et l'Union Berlin, et victoires contre le Gazélec Ajaccio et Saint-Etienne) feraient mieux de se méfier, s'ils ne veulent pas revivre l'élimination de l'an dernier, contre les modestes Hongrois de Videoton. 

France Bleu Gironde : Les Girondins de Bordeaux doivent-ils craindre un match piège en Lettonie ?

Viktor Lukovic : Théoriquement, Ventspils n’a aucune chance. Pour eux, c’est plutôt une fête de recevoir un club comme les Girondins. Les résultats des clubs lettons ces dernières années en Coupe d’Europe sont catastrophiques. Donc, ils ont peu l’occasion de se frotter au gratin du football européen. Donc, pour eux, c’est avant tout une grande fête.

A quoi s'attendre avec cette équipe de Ventspils ?

Sur le papier, théoriquement, Bordeaux doit gagner 5-0 facilement. La force de Ventspils c’est avant tout son trio nigérian. Trois jeunes qui sont arrivés il y a deux ans du Nigéria. Dont Adeleke Akinyemi, qui a inscrit un quadruplé au match aller du tour précédent, contre les Albanais de Lufterari. 

Ces trois joueurs sont très bons pour le niveau du championnat letton, mais face à une équipe du calibre de Bordeaux, cela risque d'être un peu court. Par contre la défense a été complètement remaniée, la plupart des joueurs ont fait leurs débuts lors de ce même match contre les Albanais. Et cette défense ne semble pas donner beaucoup de gages de sécurité. Donc, théoriquement, cela ne devrait pas être compliqué pour Bordeaux. 

Jarolsav Plasil et Younousse Sankharé, lors du match de préparation, face au Saint-Etienne de Monnet-Paquet. - Maxppp
Jarolsav Plasil et Younousse Sankharé, lors du match de préparation, face au Saint-Etienne de Monnet-Paquet. © Maxppp - Maxppp

Malgré l'écrasante victoire contre les Albanais de Lufterari au tour précédent ? 

C'est typiquement le genre de match où on ne savait pas à quoi s'attendre, par méconnaissance de l'adversaire. Certes, on voyait Ventspils favori, mais pas de là à les voir gagner 5-0. D'autant qu'ils restaient sur une mauvaise série en championnat. 

Quel est le niveau de ce championnat letton ?

Pas grand chose. Le football n'est pas très populaire en Lettonie, où il y a toujours une importante minorité russophone. Les Lettons ne sont pas vraiment fans de football, davantage de basket ou de hockey. Un match de championnat en Lettonie se joue devant 300-400 personnes. 

Restent dans le championnat des Lettons qui n'ont pas la capacité de s'expatrier, et des étrangers au niveau incertain. Pour vous donner un exemple, un club letton de première division vient de recruter un joueur du Maccabi Paris (R1, 6e division). 

Le club du pays qui réussit le mieux en coupes d'Europe.

Il y a eu aussi des soucis de matchs truqués... 

Régulièrement, des clubs sont exclus suite à ces problèmes. Le nouveau propriétaire de Ventspils, Adlan Shishkhanov a d'ailleurs une réputation assez sulfureuse à ce sujet. C'est un Russe, qui possédait auparavant un club en Moldavie, qu'il a quitté du jour au lendemain. Le souci, c'est que les joueurs ne sont pas bien payés, et que les joueurs sont "faciles" à acheter.

Ventspils reste malgré tout un club historique du championnat letton ? 

Oui, même s'il est récent, il a été créé suite à une fusion en 1996. Pendant une dizaine d'années, il a plutôt bien été géré par un homme d'affaires letton. Jusqu'à une qualification en  phase de poules de l'Europa League, lors de la saison 2009/2010. Malheureusement, cet homme d'affaire est décédé, et c'est la ville qui avait pris le relais jusqu'à l'an dernier donc. C'est donc une figure du championnat letton, et probablement le club du pays qui réussit le mieux en coupes d'Europe. 

A lire aussi : le message sympa de Ventspils aux Girondins sur Twitter