Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

EXCLU - Julien Sablé ne peut pas entraîner l'ASSE, à moins de régler des amendes

mardi 21 novembre 2017 à 18:05 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Selon nos sources, Julien Sablé ne peut pas être l'entraîneur l'ASSE. Parce qu'il n'a pas le diplôme et parce qu'il ne peut pas s'appuyer sur celui de son adjoint. C'est l'ancien Vert Pierre Repellini, membre du syndicat des entraîneurs, qui a pointé du doigt le problème sur notre antenne.

Julien Sablé, un nouvel entraîneur qui pourrait coûter très cher à son club
Julien Sablé, un nouvel entraîneur qui pourrait coûter très cher à son club © Maxppp -

C'est un nouvel épisode qui risque de faire du bruit dans les couloirs du centre d'entraînement de l'Étrat : Julien Sablé, entraîneur officiel de l'ASSE depuis une semaine, ne peut en réalité pas être l'entraîneur du groupe pro. C'est l'ancien Vert, Pierre Repellini, trésorier du syndicat des entraîneurs (UNECATEF), qui a révélé l'information sur France Bleu Saint-Étienne Loire dès lundi soir dans l'émission "Le Débrief". Julien Sablé, ancien directeur du centre de formation, n'a pas le diplôme requis et il n'est plus possible de s'appuyer sur un prête-nom.

Il n'a pas le diplôme ! Vous ne pouvez plus maintenant avoir des prêtes-noms. Ce n'est plus possible. Vous ne pouvez plus avoir d'entraîneur sur le banc de touche qui n'a pas le BEPF. Est-ce que le président de l'ASSE a pesé ce truc là ? Sinon il les fout dans la m..." - Pierre Repellini

Pierre Repellini sur France Bleu

25.000 euros d'amende par match

Vérification faite par France Bleu auprès de la Ligue de football professionnelle et la Fédération française de football, c'est bien le cas et ça pourrait coûter cher à l'ASSE : 25.000 euros par match..

Au mieux, Julien Sablé peut bénéficier d'une dérogation d'un mois et entraîner l'équipe jusqu'à mi-décembre, mais pas plus. Les articles 653 de la Charte du football professionnel et l'article 13 de la convention collective des entraîneurs ont été réécrits pour éviter la pratique du prête-nom. Des clubs comme Bastia et Reims en ont déjà fait les frais.

Concrètement, Alain Ravera avec le diplôme, et Julien Sablé avec les fonctions, ce n'est plus possible car selon la Ligue, la FFF et le syndicat des entraîneurs, celui qui est considéré comme entraîneur, c'est celui qui est sur la feuille de match, celui qui donne des consignes sur le banc et celui qui répond aux conférences de presse. C'est donc, depuis la semaine dernière, Julien Sablé et il devrait avoir le diplôme, le fameux BEPF.

Impossible de passer le BEPF dans l'urgence cette saison

Selon nos informations, il est impossible pour Julien Sablé de le passer dans l'urgence, d'abord parce qu'il est occupé par son travail, et ensuite parce qu'un autre membre de l'ASSE est déjà en train de le passer. L'ASSE devra donc payer 25.000 euros par match, ce qui pourra représenter plus de 100.000 euros par mois, le salaire d'un très bon entraîneur de Ligue 1. Et cela pourrait surtout faire de nouveaux dégâts dans le club en terme d'image. Nous avons évidemment sollicité le club sur le sujet. Il n'a pas donné suite à nos demandes d'explications.