Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Entre excitation et appréhension, les cafetiers de Nancy se préparent pour la finale du mondial

samedi 14 juillet 2018 à 17:29 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

Attention, réservez vos places ! Les barmens de Nancy s'attendent à voir affluer plusieurs centaines de supporters dans leur établissement ce dimanche, à l'occasion de la finale de la coupe du monde de foot qui oppose la France à la Croatie. En espérant que la fête, cette fois-ci, ne dégénère pas.

Les barmens et cafetiers de Nancy attendent des centaines de clients dans leur établissement pour la finale de la coupe du monde de foot.
Les barmens et cafetiers de Nancy attendent des centaines de clients dans leur établissement pour la finale de la coupe du monde de foot. © Radio France - Cédric JACQUOT

Nancy, France

Ce dimanche c'est le grand jour pour l'Equipe de France qui affronte la Croatie en finale de la Coupe du Monde de foot et qui joue sa deuxième étoile. Un grand jour aussi pour les cafetiers nancéiens qui retransmettent la rencontre sur écran géant. Place Saint-Evre, Aline s'attend à servir dans la journée "plusieurs centaines de personnes, ce qui, pour la capacité du bar, est déjà pas mal". Des clients qui vont arriver sans doute très tôt pour réserver leur place "il y aura énormément de monde, dès le début d'après-midi, voire même dans la matinée", prévoit la serveuse. 

On a blindé les stocks" - Fabien, co-gérant d'un bar place Stanislas.

"On aura de quoi envoyer de la boisson", assure de son côté Fabien, co-gérant d'un bar place Stanislas. Pris au dépourvu après la demi-finale France-Belgique, il a décidé de "blinder les stocks".  "On s'est fait avoir mardi, et c'était assez compliqué. On fait venir une autre tireuse pour pallier la demande, on a fait revenir 3000 gobelets en 50cl et 5000 gobelets en plastique à 25cl". 

Trop grande prise de risque

Fabien sera d'ailleurs le seul à laisser son bar ouvert sur la place après le match. "On a fait venir un second portier pour limiter l'accès au bar", détaille-t-il. Les autres établissements, eux, fermeront boutique au coup de sifflet final. Tous ont été refroidis par les échauffourées de mardi rue Stanislas, qui ont aboutit à l'interpellation de cinq personnes.  "La prise de risque est beaucoup trop grande, on doit faire attention d'abord à nos employés", justifie le directeur adjoint de la brasserie Jean-Lamour, Lionel Ougier. 

Pour assurer la sécurité dans les rues de Nancy ce dimanche, les effectifs policiers ont été multipliés par trois. Plus de 130 fonctionnaires seront ainsi mobilisés.