Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Fabien Mercadal : entraîneur prioritaire pour le Stade Malherbe de Caen

jeudi 31 mai 2018 à 18:07 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Deux semaines après la fin de saison en Ligue 1, le Stade Malherbe s'est choisi un entraineur. Fabien Mercadal actuellement en poste au Paris FC. Reste à trouver un accord avec le club francilien, une offre officielle a été envoyée mercredi 30 mai 2018 dans la soirée.

Fabien Mercadal, cette saison coach du Paris FC, lors d'un match à Lorient.
Fabien Mercadal, cette saison coach du Paris FC, lors d'un match à Lorient. © Maxppp -

Caen, France

Rien n’est encore acté parce que Fabien Mercadal est encore sous contrat avec le Paris FC, 8e du dernier exercice en Ligue 2. Mais le jeune (46 ans) coach francilien est la priorité du Stade Malherbe de Caen. Il n’est pas libre et les dirigeants normands ont officiellement transmis ce mercredi une offre pour racheter la dernière année de son contrat. La balle est donc dans le camp des dirigeants du Paris FC. Elément important : Pierre Dréossi, le manager, n'a pas repoussé cette offre, comme il l'avait fait lorsque Lens s’était positionné pour engager Fabien Mercadal. 

« Oui un intérêt du Stade Malherbe » - Fabien MERCADAL

Joint ce jeudi au téléphone, le courtisé coach parisien nous a confirmé « le Stade Malherbe m’a manifesté son intérêt. Nous avons discuté mais pour l’instant je suis toujours au Paris FC. Actuellement je travaille même sur le recrutement du Paris FC pour la saison prochaine ». L’entraîneur originaire de Manosque tient donc à afficher sa loyauté en attendant le résultat des tractations financières entre les deux clubs.  Résultat que les dirigeants caennais espèrent positif... et si possible rapide ! Parce que le choix du coach permettra de passer ensuite au grand chantier du mercato joueurs.