Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face à Valenciennes, le Nîmes Olympique rate le coche !

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Valenciennes, France

Une "première" très frustrante pour Bernard Blaquart. En supériorité numérique pendant 45 minutes, Nîmes Olympique a été tenu en échec sur la pelouse de Valenciennes. Au classement, les Crocos, derniers, ne reprennent pas de points sur leurs adversaires directs pour le maintien.

Steve Mounié, 1 but et 1 passe décisive hier soir
Steve Mounié, 1 but et 1 passe décisive hier soir © Maxppp

En supériorité numérique pendant toute la seconde période après l’expulsion d’un valenciennois, les crocos n’ont pas pu faire mieux que match nul, 2-2.

Pourtant tout avait bien commencé, les premières occasions franches de la partie sont d'ailleurs à mettre au profit du Nîmes Olympique.

Nîmes domine globalement la rencontre, sur une pelouse détrempée, jusqu’à l’ouverture du score (33eme) signée Anthony Koura, très bien servi de la tête par Steve Mounié.

Début de match idéal donc pour les Crocos, de rêve presque, lorsque Loris Néry, le latéral gauche de la formation nordiste est exclu par l’arbitre de la rencontre, M.Thual, pour une contestation suite à un carton jaune (44eme).

Avantage au score, supériorité numérique, à la mi-temps, les crocos sont sur la voie royale pour ramener les trois points de "l'enfer du nord".

A 11 contre 10, des Crocos plus fébriles

Mais au retour des vestiaires, les gardois sont moins entreprenants, plus hésitants, comme si jouer à 11 contre 10 mettait une pression supplémentaire sur les épaules, et dans les têtes.

En toute logique, Valenciennes décide de procéder en contre, et ça marche : à la 53eme minute, Isaac M’Benza profite d’un mauvais dégagement de Jeremy Cordoval pour s’envoler vers les cages de Mathieu Michel. 1-1.

Même topo, vingt minutes plus tard, cette fois-ci c’est l’attaquant nordiste Édouard Butin, qui est à la finition d’une contre attaque ultra-rapide.

En supériorité numérique, les Crocos prennent un sacré coup sur la tête. L’entrée en jeu de Toifilou Maoulida va faire un bien fou. L’attaquant expérimenté va remobiliser les troupes, et puis surtout adresser une passe en profondeur décisive pour Steve Mounié (87eme), qui avait jusque là vendanger quelques belles opportunités …

Le jeune joueur, prêté par Montpellier, marque son 4eme but de la saison et permet aux siens d’arracher le point du match nul.

Mais à l’issue de la rencontre, ce sont les crocos qui étaient les plus déçus sur la pelouse du magnifique stade du Hainaut.

A l’image du gardien de but Mathieu Michel et du milieu de terrain Antonin Bobichon.

Les réactions de Mathieu Michel et d'Antonin Bobichon

Au classement, Nîmes fait du surplace. Toujours lanterne rouge évidemment, mais surtout, toujours à 10 points du premier non relégable, Sochaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess