Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 : la LFP officialise la fin de la saison, le FC Metz est maintenu

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le Coronavirus aura donc eu raison d'une éventuelle reprise du championnat. La saison 2019/2020 est officiellement terminée ! Le PSG est sacré champion. Toulouse et Amiens sont relégués. 15e, le club à la Croix de Lorraine reste dans l'élite. Retour sur la saison du promu messin !

Habib Diallo, le buteur messin, ici contre Strasbourg, l'un des grands artisans du maintien en Ligue 1
Habib Diallo, le buteur messin, ici contre Strasbourg, l'un des grands artisans du maintien en Ligue 1 © Maxppp - Jean-Marc Loos

Le FC Metz repartira donc, l'été prochain pour une 62e saison en Ligue 1. A l'issue d'un championnat stoppé en mars dernier pour cause de crise sanitaire du Covid-19 et qui n'a finalement pas repris, le promu grenat a donc assuré son maintien. Retour sur un exercice 2019/2020 qui n'est pas allé à son terme, mais qui a réservé quelques belles surprises et satisfactions messines. 

Un maintien en deux temps

Pour être honnête, si le FC Metz termine donc à la 15e place du classement, les Grenats nous ont fait quand même un peu peur. Malgré une victoire étincelante en début de saison contre l' AS Monaco (3-0), et la redoutable efficacité de Habib Diallo, les débuts du club à la Croix de Lorraine en Ligue sont sur le plan comptable, mi-figue mi raisin. A l'issue de la 9e journée, les protégés de Vincent Hognon sont derniers du championnat, avec 8 points au compteur. Jusqu'à la fin de la phase aller, les Messins, mis à part une lourde défaite à Nice, vont s'accrocher pour ne pas lâcher. Grâce à cet état d'esprit et quelques choix tactiques forts, le FC Metz aborde la trêve hivernale à la 18e place du classement

Avant le début de la phase retour, le FC Metz décide de se renforcer avec les arrivées de Dylan Bronn en défense et de Vincent Pajot au milieu de terrain. Après une claque en Coupe de France contre les amateurs du FC Rouen (3-0), le club à la Croix de Lorraine se ressaisit, en signant trois succès consécutifs en Ligue 1 (Strasbourg,Reims,St Etienne). Grâce à l'apport des deux recrues hivernales, les nombreuses parades d' Alexandre Oukidja et la montée en puissance d'un Farid Boulaya, le promu mosellan remporte également deux succès majeurs face à des concurrents directs pour le maintien (Amiens puis Nîmes). Cette victoire face aux Crocodiles Nîmois sera la toute dernière, puisque le Coronavirus a sifflé la fin du championnat.

Au final, en 28 matchs, le club à la Croix de Lorraine a totalisé huit victoires, dix nuls et dix défaites, avec 27 buts inscrits (17e attaque) et 35 encaissés (12e défense). 

Coach Hognon s'affirme

Après avoir assuré l'intérim de Frédéric Antonetti, durant la 2e partie de saison en Ligue 2 (Décembre 2018-Mai 2019), Vincent Hognon est propulsé entraîneur principal du FC Metz à la fin du printemps 2019. Le technicien corse, lui, en devient le manager général, prodiguant toujours ses conseils à distance. 

Ce duo atypique s'est bien adapté à la situation. Il a apporté de la variété tactique à l'équipe (4-3-3 hybride, passage à une défense axiale à 3) et il a su faire des choix forts lorsque la situation l'a exigé (départ de Stoppila Sunzu, mise à l'écart de Renaud Cohade). Plutôt discret en Ligue 2, Vincent Hognon a pris de l'épaisseur en Ligue 1. Il a su, par moment, hausser le ton et à d'autres, rassurer ses joueurs. L'ancien technicien nancéien a été définitivement adopté par une bonne partie du public grenat. 

Merci Habib(s)

Il était la hantise des défenses de Ligue 2, Habib Diallo s'est fait cette saison un petit nom en Ligue 1. Avec 12 réalisations, l'attaquant sénégalais finit à la 7e place du classement des buteurs. 

Sur le plan technique et tactique,  L'avant-centre du FC Metz a encore élevé son niveau de jeu cette saison. Si le club à la Croix de Lorraine a assuré son renouvellement de bail en Ligue 1, c'est en partie grâce à lui. 

Sous contrat avec le FC Metz jusqu'en juin 2022, Habib Diallo sera sans doute l'un des Grenats les plus sollicités du prochain mercato estival. Avec le manque d'argent lié à l'arrêt des compétitions, le président Bernard Serin ne pourra sans doute pas le retenir. 

Un autre Habib du FC Metz est monté en puissance cette saison. Il s'agit bien sûr d'Habib Maïga. Le milieu de terrain ivoirien a été le moteur de l'équipe sur le terrain. Lui-aussi devrait être courtisé cet été. 

Oh capitaine, mon capitaine

Il avait été l'un des artisans de la remontée du FC Metz en Ligue 1. Renaud Cohade a connu un exercice 2019/20 beaucoup plus mouvementé. Titulaire en début de saison, le " capitaine courage " des Grenats n'a été titularisé qu'à 12 reprises en championnat. Son dernier en Ligue 1 avec le club à la Croix de Lorraine, remonte au 21 décembre à Dijon. 

Malgré sa polyvalence et sa hargne sur le terrain, et confronté à l'émergence d'un Habib Maïga et d'un Vincent Pajot,  Renaud Cohade a perdu la confiance du staff technique. En fin de contrat en juin prochain, le milieu de terrain de 35 ans ne sera pas conservé. Merci pour ses quatre saisons chez les Grenats, cher capitaine courage !

Courage Manu

Cette saison du FC Metz en Ligue 1 a été hélas marquée par le drame Manuel Cabit. Le latéral gauche, arrivé l'été dernier sur les bords de la Moselle, a été victime d'un accident de la route, le 3 novembre. Depuis le Martiniquais n'a toujours pas retrouvé l'usage de ses jambes. Il s'est rendu, malgré tout, à plusieurs reprises à St Symphorien pour encourager ses coéquipiers, notamment lors du dernier match de la saison contre Nîmes. Les joueurs du FC Metz et ses anciens coéquipiers, comme Jérémy Choplin à l'AC Ajaccio l'ont toujours soutenu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess