Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

FC Metz : la décennie du président Serin

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Juin 2009, il y a 10 ans, Bernard Serin succédait à l'emblématique Carlo Molinari, à la présidence du club à la Croix de Lorraine. Cette décennie a ressemblé aux montagnes russes.

Le président du FC Metz, Bernard Serin, en poste depuis maintenant 10 ans.
Le président du FC Metz, Bernard Serin, en poste depuis maintenant 10 ans. © Maxppp - Maxppp

Metz, France

Le 9 juin 2009, une date-clé dans l'histoire du FC Metz : Carlo Molinari convie la presse locale et nationale à une conférence de presse. Au cours de celle-ci, il annonce qu'il passe la main à Bernard Serin, qui devient le nouveau président du FC Metz. Un an plus tôt, au printemps 2008, l'industriel mosellan était déjà devenu, l'actionnaire majoritaire du club à la Croix de Lorraine. 

Le FC Metz sous le président Serin, des montagnes russes

Sous la présidence du Bernard Serin, le FC Metz n'a pas rimé avec stabilité sportive. Le club à la Croix de Lorraine a connu trois relégations (2 en Ligue 2 et une en National), mais aussi quatre accessions (3 en Ligue 1 et une en Ligue 2). Durant ces 10 ans, le FC Metz a surtout évolué dans l'antichambre de l'élite (6 saisons)

Depuis 2009, les Grenats ont aussi remporté deux titres de champion de France de Ligue 2 (2014 et 2019) et une coupe Gambardella (2010).

Sous Bernard Serin, en championnat, tous niveaux confondus (Ligue 1, Ligue 2 et National), le FC Metz totalise 143 victoires, 105 nuls et 133 défaites.

Depuis 2009, Le président du FC Metz a travaillé avec plusieurs entraîneurs

  • Yvon Pouliquen (2009-2010)
  • Joël Muller (intérim à la fin de la saison 2010)
  • Dominique Bijotat (2010-2012)
  • José Pinot (dernier match de la saison 2011-2012)
  • Albert Cartier (2012-2015)
  • José Riga (juin à décembre 2015)
  • Philippe Hinschberger (décembre 2015 - octobre 2017)
  • José Pinot (2 matchs en intérim à l'automne 2017)
  • Frédéric Hantz (octobre 2017-mai 2018)
  • Frédéric Antonetti (depuis juin 2018) 
  • Vincent Hognon (depuis décembre 2018)

.

Le président Serin à l'international 

Au cours de sa présidence, Bernard Serin s'est aussi tourné à l'international. Le grand patron grenat a accentué le partenariat avec l'académie Génération Foot au Sénégal. 

C'est notamment lui qui a permis la création d'un centre d'entraînement près du Lac Rose. Son engagement et son flair, lorsqu'il a notamment contribué à l'arrivée d'Olivier Perrin comme manager général de Génération Foot en 2013, ont notamment permis au FC Metz de dénicher quelques jolies pépites à l'image de l'attaquant Ismaïla Sarr, aujourd'hui au Stade Rennais, et qui pourrait être l'une des attractions du prochain mercato estival. 

Après le Sénégal, Bernard Serin a aussi regardé vers la Belgique. Seraing, près de Liège, est devenu le club satellite du FC Metz, en troisième division belge

Le président Serin et les situations de crise

Depuis 2009, Bernard Serin a dû gérer plusieurs situations de crise. La première, la plus grave également, a été la relégation du club à la Croix de Lorraine en National, en 2012. Une première dans l'histoire du FC Metz. Malgré cette descente en enfer, il a notamment pu maintenir le centre de formation messin à flot. 

En décembre 2016, il a dû aussi faire face à la fameuse affaire des pétards lors du match contre Lyon et gérer notamment le médiatique Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. 

Serin, le bâtisseur

Bernard Serin a pris son mal en patience, mais il est enfin parvenu à lancer deux chantiers qui lui tiennent à cœur depuis presque 10 ans. Le premier, c'est celui de la nouvelle tribune Sud du stade Saint Symphorien et le second est celui du nouveau centre d'entraînement sur l'ancienne base aérienne de Metz - Frescaty. L'équipe professionnelle s'y attendra d'ici quelques semaines. 

Il a aussi lancé la première section féminine du club à la Croix de Lorraine. Après un rapprochement initial avec Algrange, le FC Metz qui se conjugue au féminin, vole désormais de ses propres ailes et les Messines viennent enfin de se maintenir en D1. 

Choix de la station

France Bleu