Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

FC Metz : le bilan grenat de la phase aller de la la Ligue 1, en quelques chiffres et déclarations

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après son nul, ce samedi 9 janvier, contre Nice (1-1), le club à la Croix de Lorraine termine la première partie du championnat à une très honorable, 12e place au classement. Les Grenats sont en progrès par rapport à la saison dernière.

Coach Antonetti a fait son retour sur le banc du FC Metz en octobre dernier
Coach Antonetti a fait son retour sur le banc du FC Metz en octobre dernier © Maxppp - Pascal Brocard

Six victoires, sept nuls dont le dernier, ce samedi à la maison contre l'OGC Nice, contre six défaites ! C'est le bilan à mi-parcours du FC Metz. 

Avec 25 points au compteur, " tous mérités ", selon coach Antonetti, le club à la croix de Lorraine est 12e au classement, à l'issue de la phase aller et il compte 13 points d'avance sur le premier relégable, le FC Lorient. La quête d'un nouveau maintien en Ligue 1 est donc déjà bien amorcée ! 

Si on compare avec le bilan de la saison dernière à pareille époque, les Grenats totalisent aujourd'hui deux fois plus de victoires et huit points de plus au classement. 

Deux victoires et trois nuls contre des équipes du Top 10

Lors de cette phase aller, le FC Metz s'est imposé contre deux clubs qui figurent dans le top 10 : à Montpellier, 8e au classement (0-2) et contre Lens, 9e (2-0). Les Grenats ont aussi obtenu le nul à Marseille, 6e (1-1), Angers, 7e (1-1) et contre Bordeaux, 10e (0-0). 

Les quatre autres succès messins de cette première partie de saison ont été signés contre Reims (2-1), Lorient (3-1), St Etienne (2-0) et à Nîmes (0-1). 

Face aux cinq meilleurs équipes actuelles du championnat (Lyon, PSG,Lille, Rennes et Monaco), la hiérarchie a été respectée et le club à la Croix de Lorraine s'est à chaque fois incliné ! En revanche, la défaite à domicile contre Brest (0-2), est un peu plus regrettable

Les quatre derniers nuls enregistrés par le FC Metz, l'ont été contre Dijon (1-1), à Nantes (1-1), Strasbourg (2-2) et Nice (1-1). 

Ce samedi 9 janvier, en salle de presse de la nouvelle tribune Sud de St Symphorien, l'entraîneur du FC Metz a accepté de revenir, uniquement, sur les rencontres, où il était physiquement sur le banc. Le plus grand regret de Fred Antonetti, durant cette phase aller, c'est le " nul à Angers et la défaite à Rennes " !

Coach Antonetti évoque ses " regrets de la phase aller du championnat

25 grenats utilisés durant cette phase aller et des joueurs majeurs à l'infirmerie

Vincent Hognon, puis Frédéric Antonetti, les deux coachs grenats de cette première partie de saison ont déjà fait jouer 25 élements du groupe pro : du défenseur Dylan Bronn, le plus utilisé avec 1710 minutes passées sur les terrains de Ligue 1 à Cheikh Sabaly, qui a joué 11 minutes contre Monaco et qui est depuis parti en prêt à Pau (L2). 

Autre fait marquant de cette phase aller : l'infirmerie du FC Metz ne désemplit pas ! Et en plus ce sont des cadres grenats qui la fréquentent. 

Kévin N'Doram s'est blessé juste avant la reprise de l'entraînement. Ibrahima Niane, alors en pleine forme, s'est rompu les ligaments du genou. Matthieu Udol s'est fait opéré du ménisque. Vincent Pajot a manqué la moitié des matchs de la première partie de saison, à cause de son tendon d'achile. Et puis Opa Nguette s'est fait mal à la cuisse en fin d'année. 

Malgré l'absence de ces titulaires en puissance, sans oublier le transfert d'Habib Diallo vers Strasbourg, le FC Metz et ses espoirs (Kouyaté, Gueye, Yadé), n'ont pas sombré sportivement. 

Pour le défenseur Fabien Centonze, ces remplaçants ont " des qualités ". 

Fabien Centonze sur le comportement de l'équipe sans ses cadres blessés

Le FC Metz très peu touchée par la crise sanitaire

Contrairement à d'autres clubs de Ligue 1, le FC Metz a été peu impactée par la Covid-19. Seulement deux joueurs ont été testés positifs depuis le début de la phase aller : Farid Boulaya, tout début janvier, et Mamadou Fofana, contaminé durant l'automne dernier lors d'un stage en Turquie, avec sa sélection malienne. 

Aucune rencontre de championnat du FC Metz n'a été aussi reportée, pour cause de coronavirus. Alors que l'OM, par exemple, a encore deux matchs à jouer de cette phase aller. 

L'une des conséquences indirectes de cette crise sanitaire, selon Coach Antonetti, c'est que le National 2, le championnat amateur où évolue la réserve du FC Metz, est à l'arrêt depuis plus de deux mois. " On ne peut plus y faire jouer nos joueurs qui reviennent de blessure et c'est assez gênant  ! "

Quelques stats pour finir

A l'issue de cette phase aller, le FC Metz a inscrit 20 buts et en a encaissé 18 buts. C'est la quatrième meilleure défense du championnat, à égalité avec celle de Lyon. 

Le FC Metz a pris 15 points à domicile sur 30 possible et à l'extérieur, les Grenats totalisent 10 points. 

Absent depuis plus de trois mois, le Sénégalais Ibrahima Niane reste le meilleur buteur du club à la Croix de Lorraine, avec six réalisations. Le FC Metz compte aussi neuf buteurs différents. 

Le meilleur passeur décisif est l'Ivoirien Habib Maïga, avec trois offrandes délivrées ! 

Seulement deux Grenats ont été expulsés durant cette phase aller : Matthieu Udol à Nîmes et John Boye contre Lyon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess