Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : Toute la saison 2018-2019

FC Metz : les coulisses radiophoniques de la saison 2018-2019

lundi 3 septembre 2018 à 15:44 Par Thomas Jeangeorge et François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Grâce au service des sports de France Bleu Lorraine, vous ne manquez rien de la saison 2018-2019 du FC Metz en Ligue 2. Retrouvez, ici, les coulisses et les anecdotes de nos journalistes.

Les coulisses radiophoniques de la saison 2018-2019 du FC Metz
Les coulisses radiophoniques de la saison 2018-2019 du FC Metz © Radio France - thomas jeangeorge

Metz, France

  • J6, FC Metz 2-0 RC Lens, le samedi 1er septembre : Les Grenats enfoncent le clou !

C'était le choc annoncé du championnat, au final le FC Metz n'a pas laissé une chance au RC Lens, victoire 2-0. Avant le terrain, le match s'est joué entre des groupes de supporters et la préfecture de Moselle. Malgré l'arrêté interdisant de venir afficher leurs couleurs sang et or à Saint Symphorien, environ 150 supporters lensois sont venus en voiture et ont rejoint à Woippy, devant le bar Le charbon lorrain, des membres de la Horda. Yannick, des Red Tigers (groupe lensois), me donne rendez-vous. Ces ultras se serrent les coudes face à l'autorité de l'Etat. Une petite vingtaine de supporters lensois ont été interpellés un peu plus tard. En tribune, les membres de la Gruppa et de la GG se sont lâchés sur les banderoles contre cet arrêté préfectoral. Sur le terrain, la recrue messine Thomas Delaine a fait forte impression, il a été le premier à venir devant les micros après le match, heureux et impressionné par l'ambiance de Saint Symphorien. (FP)

Le tifo "Captain Gruppa" déployé lors de Metz-Lens. - Radio France
Le tifo "Captain Gruppa" déployé lors de Metz-Lens. © Radio France - François Pelleray
  • J5, ESTAC Troyes 0-1 FC Metz, le vendredi 24 août 2018 : comme on se retrouve !

Les deux anciens cancres de la Ligue 1, version 2017-2018, se retrouvent au stade de l'Aube. Dans ce duel entre relégués, le FC Metz est peu plus bousculé, mais sa défense et son gardien, Alexandre Oukidja, tiennent le choc. Le but de la victoire est signé Victorien Angban. Le speaker troyen n'écorchera pas son nom, car il a pris soin, avant le début de la rencontre de me demander la prononciation exacte de tous les noms des joueurs du club à la Croix de Lorraine. Ce speaker, vous les connaissez sans doute, si vous êtes des fidèles des soirées sport de France Bleu Lorraine. Grégory Régnier y a contribué durant plusieurs saisons, avant de poursuivre son aventure professionnelle, plus au sud. C'est un amoureux de la première heure de l'ESTAC et il est en devenu le speaker il y a plus de 2 ans. Mais cette fois, à cause d'un certain Victorien Angban, et d'un FC Metz solide et réaliste, il n'a pas pu s'enflammer. (TJ) 

Grégory Régnier, le speaker de l'ESTAC Troyes - Radio France
Grégory Régnier, le speaker de l'ESTAC Troyes © Radio France - Thomas Jeangeorge
  • J4, FC Metz 3-1 AC Ajaccio, le lundi 20 août 2018 : et si un ancien grenat devenait maire de Metz ? 

Quelques jours après avoir revu Philippe Hinschberger, le coach de Grenoble ( victoire 2 à 1 du FC Metz lors du premier tour de la coupe de la Ligue  ), le public de St Symphorien accueille encore deux anciens du club à la Croix de Lorraine : les joueurs de l' AC Ajaccio, le milieu de terrain Kévin Lejeune et le défenseur Jérémy Choplin. Tous deux sont notamment très appréciés par les ultras du FC Metz. Mais ces deux chouchous ne pourront rien devant l'armada offensive lorraine. Grâce à un doublé de Habib Diallo, la panthère du Lac Rose, et un but de Ibrahima Niane, la gâchette de Mbour, les protégés de Frédéric Antonetti s'imposent logiquement et sereinement. Un peu plus tard dans la soirée, sur le parking de St Symphorien, Kévin Lejeune reconnaît devant quelques supporters messins la supériorité de son ancienne équipe. Arrivé à sa hauteur, je lui fais alors remarquer qu'il jouit encore d'une belle popularité. Je lui suggère alors de se présenter aux prochaines élections municipales à Metz, en lui conseillant aussi de prendre Jérémy Choplin, comme directeur de campagne. Il sourit ! (TJ)

  • J3, Clermont Foot 2-3 FC Metz, le samedi 11 août 2018 : la Ligue 2, c'est vraiment le pied !

En cette veille de week-end prolongé de l'Assomption, le FC Metz se déplace au pied des volcans d'Auvergne, affronter le Clermont Foot. C'est un samedi et le coup d'envoi a été fixé à 15 heures. Pour éviter les bouchons matinaux de l'A6 et un départ aux aurores, mon collègue du Républicain Lorrain et moi, sommes partis la veille au soir. Pour une fois, c'est donc grasse matinée et même petit plouf dans la piscine de l'hôtel. La Ligue 2, c'est vraiment le pied, surtout lorsque le FC Metz s'impose 3 à 2, alors que les protégés de Frédéric Antonetti étaient encore menés à l'heure de jeu, deux à zéro. Mention spéciale à Farid Boulaya, le magicien grenat, auteur d'un nouveau but et d'une nouvelle passe décisive. Il est aussi à l'origine de l'expulsion d'un défenseur du Clermont Foot. Mais quel pied au stade Gabriel Montpied ! (TJ)

  • J2, FC Metz 5-1 US Orléans, le vendredi 3 août 2018 : ils sont chauds bouillants, ces messins !

La canicule enveloppe Metz : plus de 30 degrés au coup d'envoi de ce FC Metz - Orléans. Le Stade St Symphorien et notamment sa tribune de presse s'est transformé en fournaise. Avec notre consultant d'un soir, le coach de l' US Forbach, Alexandre Luthardt, nous avons fait le plein de bouteilles d'eau, à peine fraîches. Mais pas le temps de s'hydrater, car le FC Metz va mettre le feu à cette rencontre. Rentré en cours de jeu, après la sortie sur blessure d'Opa Nguette, Habib Diallo inscrit un quadruplé caniculaire. Farid Boulaya, lui, se fait pardonner sa panenka manqué en février dernier, contre Caen, lors d'une incroyable séance de tirs au but. Le milieu de terrain offensif ouvre la marque et délivre deux passes décisives. Dans la chaleur estivale, le natif de Vitrolles vient d'être rebaptisé le magicien grenat. (TJ)

  • J1, Stade Brestois 0-1 FC Metz, le lundi 30 juillet 2018 : on roule, on gagne et on re -roule !

15 jours après le sacre mondial des Bleus, c'est la reprise pour le FC Metz, avec au menu, le plus long déplacement de la saison, en métropole : direction Brest et son stade Francis Le Blé. Les billets de train ont été réservés bien en amont. Mais moins de 12 heures avant le départ, la SNCF m'informe que mon train est annulé, en raison d'un incident survenu quelques jours plus tôt en Gare Montparnasse. Il n'y a pas d'autres options : ce sera la voiture, avec les collègues du Républicain Lorrain. En route, mauvaise troupe. 912 km, une petite halte à l'hôtel puis direction le stade, où on n'attendra pas longtemps pour voir le premier but messin de la saison : corner de Boulaya pour la tête de Niane. Un à zéro, premier voyage sur les routes sinueuses de la Ligue 2,  et premier succès grenat , avec une équipe prometteuse. La nuit est courte, et le retour en Lorraine, est aussi long et ennuyeux qu'un France - Danemark. Allez, c'est pas bien grave, car le FC Metz, lui, ne s'est pas trompé de chemin. (TJ)