Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

FC Metz - Matthieu Udol : porter le brassard de capitaine, " pourquoi pas "

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le défenseur, formé au club à la Croix de Lorraine, a repris l'entraînement, ce lundi 29 juin. Révélation de la saison passée, et nouveau chouchou de St Symphorien, Matthieu Udol évoque la campagne de préparation estivale, le futur championnat de Ligue 1 et son rôle grandissant dans l'équipe.

Matthieu Udol, lors de son match de reprise, en Coupe de la Ligue, contre Brest, le 30 octobre dernier
Matthieu Udol, lors de son match de reprise, en Coupe de la Ligue, contre Brest, le 30 octobre dernier © Maxppp - Pascal Brocard

Protocole sanitaire oblige, il est arrivé, dans la salle de presse de Frescaty, avec un masque, mais il l'a vite enlevée pour répondre, avec le sourire, aux questions de la presse locale. Après plus de 3 mois sans ballon ni vie de groupe, Matthieu Udol était tout " heureux " de retrouver les terrains et ses coéquipiers. Il évoque tous les sujets d'actualité. 

Arrêt du championnat 2019-2020 : la LFP a fait le bon choix 

Matthieu Udol soutient la décision de la Ligue  qui a décidé le mois dernier de ne pas faire reprendre le championnat qui avait été arrêté à la mi-mars, en raison de la crise sanitaire. " C'est un bon choix " , explique-t-il,  " car les conditions de la reprise n'étaient pas optimales ". 

Bilan personnel 2019-20 : je me suis senti beaucoup plus à l'aise 

Après une nouvelle blessure au genou, la troisième de sa carrière, Matthieu Udol est apparu dans le 11 de départ du FC Metz, à la fin de l'année 2019. Le défenseur de 24 ans a vite convaincu le staff et il a été titularisé à 13 reprises, avant l'arrêt des compétitions. La peur d'une rechute, dit-il, a quasiment disparu.

Prolongation de contrat : c'est une nouvelle marque de confiance des dirigeants

Durant l'intersaison, Matthieu Udol a prolongé son contrat avec le FC Metz, avec qui il est désormais lié jusqu'en juin 2022. " C'est une bonne chose et je peux m'inscrire dans la durée, et espérer faire une saison pleine ". 

Le départ de son ami Gauthier Hein : une page se tourne

Juste avant la reprise sportive, le milieu de terrain offensif, Gauthier Hein a annoncé son départ pour l'AJ Auxerre. Matthieu Udol et lui sont très liés, car ils ont été formés, tous les deux, au club. " ça fait bizarre, une page se tourne mais c'est un bon projet pour lui ". 

La préparation estivale : ne pas prendre de risques inutiles

Avant la reprise collective, les joueurs du FC Metz ont dû suivre, depuis début juin, un programme individualisé. " On a déjà beaucoup couru, mais c'est sûr que la prépa, c'est toujours une période pas simple physiquement, mais je suis sûr que ce sera bien géré, pour éviter les blessures ". 

Les objectifs pour la saison prochaine en Ligue 1 : progresser encore et toujours

Pour Matthieu Udol, l'objectif du FC Metz en Ligue 1, lors de la prochaine saison, est bien entendu d'assurer un nouveau maintien et " de faire mieux que la quinzième place acquise lors du championnat 2019-20 ". 

Le capitanat : pourquoi pas !

Le staff n'a pas encore arrêté de choix, concernant le capitanat. Mais Matthieu Udol affirme que porter le brassard de capitaine, " lui plairait bien ". Concernant son rôle dans le vestiaire, il affirme être notamment proche des nouveaux professionnels, venus comme lui, du centre de formation messin (Youssef Maziz et Lenny Lacroix). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu