Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : Toute la saison 2018-2019

FC Metz : oh les filles, oh les filles...elles veulent le maintien en D1

jeudi 6 septembre 2018 à 18:18 Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord

Ce samedi 8 septembre, les filles du FC Metz disputent, contre Fleury, leur premier match de la saison en D1. C'est la troisième fois de son histoire, que le club à la Croix de Lorraine évolue à ce niveau, mais cette fois, les grenat(e)s veulent s'y maintenir.

Séance photo pour les filles du FC Metz qui jouent en D1 féminine
Séance photo pour les filles du FC Metz qui jouent en D1 féminine © Radio France - Thomas Jeangeorge

Metz, France

Jeudi 6 septembre, pelouse du stade St Symphorien, c'est séance photo pour les filles du FC Metz : ça rigole, ça se chambre, mais dans un peu moins de 48 heures, les protégées de coach Fanzel, devront reprendre leur sérieux, car, ce samedi, c'est enfin la reprise en D1 pour les grenat(e)s. A l'occasion de la 2ème journée du championnat (le premier match a été reporté), le FC Metz accueillera les filles du FC Fleury. 

3ème saison en D1 féminine pour le club à la Croix de Lorraine

Champion de D2, la saison passée, le FC Metz est promu en D1. C'est la 3ème fois de son histoire que le club mosellan évolue dans l'élite du foot féminin. Mais les deux premières fois, les filles n'ont pas réussi à s'y maintenir. Les dirigeants du FC Metz veulent cette fois transformer l'essai et rester, à l'issue de cette saison qui commence, en D1

Une star et quelques pépites recrutées

Pour son retour en D1, le FC Metz a effectué un recrutement réfléchi et qualitatif : seulement 7 recrues, dont la star, la buteuse Marie-Laure Délie, 123 sélections en Équipe de France. Le club à la Croix de Lorraine a aussi fait venir quatre espoirs, dont l'attaquante Amélie Delabre qui vient aussi de finir 4ème du Mondial U20. Deux anciennes joueuses de Woippy ont aussi rejoint St Symphorien.  Le coach David Fanzel, pour son 3ème saison sur le banc messin, a aussi une nouvelle adjointe, Olivia Routier

Seulement 6 contrats fédéraux

Le staff messin dispose d'un effectif de 22 joueuses. Parmi elles, seulement 6 disposent d'un contrat fédéral, c'est à dire qu'elles sont payées comme des pros. D'autres disposent d'un statut d'apprenties et reçoivent une petite rémunération. 6 messines suivent aussi un double cursus : foot et études supérieures, comme le milieu de terrain Hélène Fercoq qui est inscrite en BTS comptabilité. Enfin, il y a celles aussi qui bossent, comme Adeline Janella, qui a connu la première montée en D1 du club en 2014. 

La D1 féminine à la télévision 

Fort du développement du foot féminin en France, le groupe Canal Plus vient d'acquérir les droits de la D1 féminine. Une grande majorité des matchs sera diffusé sur les chaînes du groupe. 

Marie-Laure Délie ( à gauche ) et Amélie Delabre, deux des 7 recrues des filles du FC Metz - Radio France
Marie-Laure Délie ( à gauche ) et Amélie Delabre, deux des 7 recrues des filles du FC Metz © Radio France - Thomas Jeangeorge

L'effectif 2018-2019

  • Gardiennes : Johanna Viollaz, Justine Lerond, Amandine Audia
  • Défenseurs : Simone Jatoba, Christy Gavory, Pauline Dechilly, Selen Altunkulak, Ipek Kaya, Dounia Benabdelhak, Célia Rigaud
  • Milieux de terrain : Hélène Fercoq, Sophie Quatrana, Catherine Thony, Adeline Janela, Melissa Godart, Maureen Bigot, Léa Kehlifi, Julie Pasquereau
  • Attaquantes : Marie-Laure Délie, Amélie Delabre, Valérie Sanderson, Meryll Wenger, Rougemont