Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

FC Metz : un champignon sévit sur la pelouse de Saint-Symphorien

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Des tâches jaunâtres sont apparus cet été sur la pelouse habituellement impeccable du stade Saint-Symphorien. Il s'agit d'un champignon virulent. Les jardiniers sont à pied d'oeuvre avant le premier match de la saison, ce dimanche 30 août, contre l'AS Monaco.

quelques tâches jaunes sur le gazon de St Symphorien, c'est la faute d'un champignon.
quelques tâches jaunes sur le gazon de St Symphorien, c'est la faute d'un champignon. © Radio France - Thomas Jeangeorge

Un nouveau venu à Saint-Symphorien ! Un invité estival de dernière minute, dont le FC Metz se serait bien passé à cinq jours de son premier match à domicile en championnat contre l'AS Monaco. Son petit nom : le Pyricularia. Ce champignon s'attaque à la pelouse qui avait été pourtant entièrement refaite au printemps dernier. Il est apparu en juillet et à son contact, le gazon jaunit

Des tâches jaunes dans la surface de réparation

Depuis le haut de la nouvelle tribune sud, dont le chantier, se poursuit toujours, ces tâches jaunâtres sur le gazon habituellement impeccable de St Symphorien sont bien visibles. Ce champignon a laissé des traces le long de la tribune nord, dans l'axe du terrain et dans la surface de réparation, jouxtant la tribune Est.

Voilà les effets du pyricularia à St Symphorien
Voilà les effets du pyricularia à St Symphorien © Radio France - Thomas Jeangeorge

Le phénomène est apparu après une rencontre amicale en juillet dernier. Les jardiniers ont alors songé à une usure naturelle d'après match. Mais après analyse d'un laboratoire, le verdict est tombé : il s'agit d'un champignon, le pyricularia. Il a notamment sévi par le passé dans le sud de la France, obligeant certains clubs de L1 et de L2 à refaire entièrement leur pelouse. Ce cas de figure est exclu pour le moment en Moselle.

Le gazon a été traité et grâce à une météo plus clémente, ces derniers jours, la propagation du champignon a été stoppée. Pour le match de dimanche, contre Monaco, les jardiniers du stade pourraient, par endroit, utiliser de la peinture verte pour maquiller et masquer les zones encore contaminées.

Jean-François Girard, le directeur du stade St Symphorien, évoque le combat des jardiniers contre le champignon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess