Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : les matchs à huis-clos, "ce n'est pas du foot"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Pour la première fois de son histoire en championnat, le FC Nantes disputera un match dans un stade sans aucun supporter, ce dimanche à Saint-Etienne. Si la majorité de l'effectif n'a jamais joué dans ces conditions, certains Canaris ou ex-Canaris ont déjà vécu ces "ambiances très particulières".

En décembre 2017, le FC Nantes avait joué un match à huis-clos partiel contre Saint-Etienne, au stade Geoffroy-Guichard.
En décembre 2017, le FC Nantes avait joué un match à huis-clos partiel contre Saint-Etienne, au stade Geoffroy-Guichard. © Maxppp - Celik Erkul

Nantes, France

Un stade vide, archi-vide. Geoffroy-Guichard n'avait plus connu pareille ambiance depuis pratiquement trois ans. Le 23 avril 2017, exactement. Et Christian Gourcuff, à l'époque sur le banc du Stade Rennais, s'en souvient comme si c'était hier. "Ce n'est pas du foot, lâche d'emblée le technicien breton quand on le questionne sur le sujet.Il n'y a pas de rythme, pas d'intensité, tout simplement parce-qu'il y a beaucoup moins d’émotions." Comme lui, plusieurs joueurs ou anciens de la Maison jaune ont vécu cette expérience que tous s'accordent à qualifier de "très particulière".

"On a l'impression de jouer un match amical"

Privés de Nicolas Pallois et Roli Pereira, tous deux touchés aux adducteurs, ainsi que de Kalifa Coulibaly, victime d'une élongation, les Canaris vont néanmoins devoir "mettre du rythme" dans ce match, selon Imran Louza qui entame sa deuxième année dans l'effectif professionnel. Et ce, malgré un public absent suite à la décision de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel de condamner l'AS Saint-Etienne à deux matchs à huis-clos, dont un ferme. "C'est une première pour moi, confie Imran Louza. Même si ça ne va pas être simple, il va falloir prendre le match en main et imposer notre jeu." Peut-être la meilleure façon de ne pas revivre le scénario du match aller quand les Jaunes et Verts s'étaient faits rejoindre au score à deux reprises avant de craquer dans la dernière demi-heure

Mais ça sera compliqué d'emballer un match sans le moindre spectateur dans les travées de Geoffroy-Guichard. "On a l'impression de jouer un match amical, on entend bien les consignes de notre entraîneur, du leur, se remémore l'ancien nantais Issa Cissokho, qui a déjà vécu pareille ambiance, à Lille, lorsqu'il portait la tunique amiénoise, en avril 2018. On entend les joueurs se parler, ce n'est pas évidement. C'est limite comme si on avait des chasubles en entrainement. C'est presque pareil, ce sont des matchs particuliers à jouer." 

Une rencontre qui se jouera au mental

Par le passé, Nice, Marseille, Monaco ou encore Metz ont vécu ces ambiances. Ou plutôt cette absence totale d'ambiance. Le portier formé au FC Nantes, Mickaël Landreau, a connu cette atmosphère avec le Sporting Club de Bastia, en décembre 2013. "Il y a du plaisir quand on partage, c'est ça qui me semble être essentiel", avait déploré à l'époque celui qui n'avait pas pu fêter son record du nombre de matchs disputés en Ligue 1 avec les supporters corses. "Le foot, c'est aussi des émotions, et là on en est coupé, regrette pour sa part le technicien breton, sous contrat avec les Canaris jusqu'en 2021. C'est dommage pour tout le monde."

Et ça a une incidence sur le jeu, d'après l'ancien milieu de terrain nantais, Jocelyn Gourvennec. "Il n'y a rien pour dynamiser le jeu, expliquait celui qui était alors coach de Guingamp au sortir d'un match joué à huis-clos contre Bastia.Il faut tout aller chercher mentalement, ce n'était pas facile pour les joueurs ni pour nous." "Ça enlève beaucoup de choses sur l'adrénaline et la motivation, c'est clair, ajoute Christian Gourcuff, qui a également été acteur de matchs disputés dans des stades quasiment vides, au Qatar. Ce n'est pas un avantage pour nous, ça ne l'est pas non plus pour notre adversaire [...] Ce sont vraiment des sanctions qui sont dommageables pour tout le monde." Et encore plus pour les supporters des Canaris qui avaient coché ce déplacement de longue date. Et qui, une fois encore, ne pourront pas prendre part au derby. 

Le FC Nantes reste sur dix matchs sans victoire, en Ligue 1, au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu