Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes - Christian Gourcuff : "Ce qu’on a vécu va se reproduire, il n’y a pas de raison"

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu Nord

Au moment de réagir au report du match entre le RC Lens et le FC Nantes prévu ce dimanche, Christian Gourcuff est fataliste. L’entraîneur breton "subit" les choses "sans pouvoir y faire grand chose" et craint que cette annulation ait une incidence contre le Paris Saint-Germain, le weekend prochain.

L’entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, est fataliste après le report du match entre les Canaris et le RC Lens au dernier moment.
L’entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, est fataliste après le report du match entre les Canaris et le RC Lens au dernier moment. © AFP - Valery Hache

Quelques minutes après l'officialisation par la LFP du report de la rencontre entre le FC Nantes et le RC Lens suite à la découverte de 11 cas de coronavirus au sein de l'effectif des Sang et Or, ce samedi soir, Christian Gourcuff était fataliste. L’entraîneur des Canaris regrette d'avoir appris la nouvelle au dernier moment, une fois son équipe arrivée dans le Pas-de-Calais. Et craint que ce report puisse causer un manque de rythme chez ses joueurs, le week-end prochain, contre le Paris Saint-Germain. Interview. 

Un aller-retour pour rien et Andrei Girotto positif au Covid-19

Christian Gourcuff, quelle est votre réaction après l'officialisation du report du match entre le RC Lens et le FC Nantes ?

On subit les choses. C’est dommageable car on s’est rendu à Lens et on n’a eu la décision que ce [samedi] soir. Je pense qu’il y avait matière à l'annuler avant. Après, je n’ai pas tous les éléments mais ce midi on le savait. Ce qui est dommage, c’est de n'avoir pris la décision que ce soir.

Je comprends que l'état sanitaire soit prioritaire, mais ça change beaucoup de choses pour la compétition.

Quand avez-vous appris la nouvelle ?

On a vu le communiqué officiel de la Ligue à 19 heures. Depuis ce midi, on savait qu’il y avait des cas. Mais il n’y avait rien d’officiel et on se devait de se préparer comme si le match avait lieu. Ça modifie la donne mais on ne peut pas faire grand-chose. On subit les événements. Ça ne sert à rien d’avoir des états d’âme et on doit se projeter sur le week-end prochain.

Quel va être votre programme, compte tenu ce report ? 

On rentre à Nantes [ce samedi soir] et on s’entraîne demain matin. Le souci, c’est de caser ce match reporté et il ne se tiendra pas forcément dans les mêmes conditions. Ça casse la dynamique, ça fera deux semaines sans jouer. C’est toujours embêtant. Je comprends que l'état sanitaire soit prioritaire, mais ça change beaucoup de choses pour la compétition.

Pour Andrei [Girotto], les tests effectués avaient établi deux incertitudes. Un nouveau test tardif l’a confirmé positif.

Qu'est-ce que ça change, concrètement, pour votre équipe ? 

Le rythme de la compétition. Sur le plan physique, on compense, il n’y a pas de souci. Mais enchaîner toutes les semaines, ça permet d’avoir des repères qu’une séance ne permet pas. On préfère un rythme régulier.

Le FC Nantes aussi est touché par le Covid-19. Après Kalifa Coulibaly et Fabio, vous avez appris qu'Andrei Girotto était lui aussi positif. 

Après, on sera tranquille au moins. Pour Andrei, les tests effectués avaient établi deux incertitudes. Un nouveau test tardif l’a confirmé positif. Il lui faut maintenant respecter ce délai de huit jours incompressibles après un test positif. Fabio comme Andrei ne pourront donc pas reprendre face au PSG et Nicolas Pallois sera lui suspendu [pour trois cartons jaunes reçus en l'espace de dix rencontres, ndlr].

Vous allez donc encore devoir bricoler une nouvelle défense. 

Dans une saison, il ne faut pas avoir trop de pépins. Avec le virus, c’est un problème qui se pose pour tout le monde. Ce qu’on a vécu va se reproduire, il n’y a pas de raison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess