Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : Christian Gourcuff, l'allégorie du "temps long"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Comme Guy Roux à Auxerre ou Jean-Claude Suaudeau à Nantes, Christian Gourcuff est l'homme d'un club. Avec les Merlus, le Breton de 64 ans a mis deux décennies à façonner une équipe à son image. Une longévité d'un autre temps qui tranche avec la valse des entraîneurs à Nantes depuis 12 ans.

Le nouvel entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, dirigera son premier match à la Beaujoire, face à Marseille.
Le nouvel entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, dirigera son premier match à la Beaujoire, face à Marseille. © Maxppp - Philippe Renault

Nantes, France

À peine arrivé et déjà au travail. Dans la foulée de la signature de son contrat, Christian Gourcuff est allé visiter les installations du centre d'entrainement de la Jonelière et rencontrer les joueurs. Le technicien breton de 64 ans va devoir travailler dans l'urgence pour créer une équipe compétitive, dans un nouveau système de jeu en 4-4-2. Mais aura-t-il le temps de mettre en place ses préceptes dans un club ou les entraîneurs ne restent jamais plus que deux saisons, exception faite de Michel Der Zakarian ?

"J'espère qu'on va lui laisser le temps"

Le journaliste et écrivain Mickael Demeaux, auteur de "Les irréductibles Merlus : 85 ans d'histoire du FC Lorient", préfacé par l’entraîneur emblématique du club breton n'y va pas par quatre chemins. "Christian Gourcuff est l'homme du temps long, analyse-t-il. Il a besoin de temps pour s'exprimer, pour exprimer son jeu. J'espère qu'on va lui en laisser à Nantes, même si j'en doute."

Dans le Morbihan, celui que l'on peut associer à un théoricien du football jouissait des pleins pouvoirs. Il avait la main sur l'encadrement, le recrutement et dirigeait comme il le souhaitait l'équipe première. "Il aime tout contrôler, résume Thomas Lavaud, commentateur des matchs des Merlus sur France Bleu Breizh Izel à l'époque Gourcuff. C'est un entraîneur à part. À Lorient, il était sur le terrain, il gérait les séances d’entraînements, c'est quelqu'un qui tactiquement a des idées très définies." Et il a eu du temps pour mettre en place sa philosophie. Beaucoup de temps. Il a bâti l'équipe de A à Z avec des joueurs éduqués au 4-4-2 à l'ancienne pendant près de deux décennies. 

Depuis, le football a changé. Déjà approché par la famille Kita au début de la décennie, Christian Gourcuff avait décliné l'offre en expliquant que le club tel "que je l’ai connu et aimé, est mort [...] Après, la suite pour ce club n’est que l’illustration de l’évolution du foot business. Quand on tourne le dos à des valeurs et une philosophie qui ont fait ta force, forcément, il y a des conséquences catastrophiques." Cette phrase résonne d'autant plus aujourd'hui dans un milieu où l'argent est devenu roi. Et questionne. Le mariage entre Waldemar Kita et Christian Gourcuff dépassera-t-il les noces de coton ? Beaucoup en doutent. "Est-ce qu'il va pouvoir réussir à Nantes, avoir une même emprise avec une équipe qu'il découvre, avec si peu de temps pour la préparer, je n'en suis pas sur", s'interroge Thomas Lavaud.

"Gourcuff et Nantes étaient faits pour se rencontrer au début des années 2000"

Pour construire son effectif chez les Merlus, l'ancien prof' de mathématiques s'était appuyé sur les pépites du centre de formation et sur des joueurs savamment choisis lors des mercatos successifs. Sur les bords de l'Erdre, le technicien de 64 ans bénéficiera certes d'un vivier de jeunes, mais il n'aura pas les pleins pouvoirs en matière de recrutement. "Les joueurs ne sont pas choisis par une seule personne", affirmait d'ailleurs Franck Kita, le directeur général délégué du club, quelques jours avant l'arrivée de l'ancien entraîneur du Stade rennais. 

"Ce qui crée la rupture définitive entre Gourcuff et le FC Lorient, c'est le marché des transferts en 2013, se remémore le journaliste sportif de France Bleu Breizh Izel. C'est le dernier jour du mercato d'été. Christian Gourcuff assiste à une course de vélo dans le Morbihan et là il apprend que son président décide de vendre Mario Lemina, un des grands espoirs du club, à l'Olympique de Marseille. Et là, ça marque une cassure avec son président car il était opposé à son transfert. Au point, qu'il quitte le FC Lorient quelques mois après alors que c'était l'oeuvre de sa vie."

L'histoire se répétera-t-elle à Nantes ? "Pour avoir un petit peu approché Christian Gourcuff, il faut lui laisser de l'air, ajoute Mickael Demeaux. Il faut le laisser prendre en main l'équipe et il faut que le filtre Gourcuff passe dans cette équipe, sinon je ne vois pas comment ça peut fonctionner." Entraîneur le plus capé du championnat avec 422 matchs au compteur, Christian Gourcuff possède une expérience colossale. Et c'est peut-être ce que Waldemar Kita désirait après le départ fracassant de Vahid Halilhodžić de la Maison Jaune. Mais le Breton est aussi doté d'un sacré caractère, ce qui pourrait donner lieu à quelques frictions avec sa direction. "C'est quelqu'un qui veut tout contrôler et qui déteste l'interventionnisme, détaille Thomas Lavaud. L'imaginer avec un président qui est certainement le plus interventionniste de Ligue 1, je suis très sceptique. Je pense que Gourcuff et Nantes étaient faits pour se rencontrer au début des années 2000." Espérons que l'avenir lui donne tort.