Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : "Dans certains stades, je me faisais traiter d'enculé par 20.000 personnes"

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Interrogé sur les banderoles et chants à caractère homophobe, l’entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff a déploré ce jeudi "la bêtise" de certains supporters dans les stades de football. "C'est dommage pour le football et pour le sport", a ajouté le défenseur, Nicolas Pallois.

Avant d'arriver sur le banc du FC Nantes, Christian Gourcuff a notamment entraîné le FC Lorient, le Stade rennais et la sélection algérienne.
Avant d'arriver sur le banc du FC Nantes, Christian Gourcuff a notamment entraîné le FC Lorient, le Stade rennais et la sélection algérienne. © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Au lendemain de la rencontre entre Nice et Marseille, interrompue pendant 12 minutes à cause de la présence de banderoles jugées homophobes, la ministre des sports a réagi, ce jeudi matin, sur France Bleu Loire Océan. "Je suis heureuse que les arbitres aient pris leurs responsabilités pour arrêter le match [...] Mais ce n'est pas à moi de trouver des solutions." Questionné sur ces comportements, l’entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, a lui aussi regretté l'attitude de certains qui "ont un esprit contraire au sport".

"Il faudrait cadrer cette minorité pour éviter ces débordements"

Face aux interruptions de rencontres à répétition, ces derniers jours, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a décidé de réunir l'association Nationale des Supporters, des associations de lutte contre l'homophobie et plusieurs autres associations de supporters, le 5 septembre prochain. Une initiative qui ne devrait pas déplaire au technicien nantais, Christian Gourcuff. "Je crois qu'il faut lutter contre la bêtise et être plus intelligent, confie l'ancien Merlu en conférence de presse. J'ai un peu d'expérience, j'étais dans des stades et je me faisais traiter d'enculé par 20.000 personnes. Et quand j'en parlais au délégué, il trouvait ça normal. Il me disait que c'était le folklore."

Il ne faut pas que l'on se serve de ça pour faire du buzz", détaille le défenseur central nantais, Nicolas Pallois.

"C'est dommage que ça arrive dans le football, réagit à son tour, Nicolas Pallois. Il y en a toujours eu, mais c'est dommage qu'un stade et qu'une équipe soient pénalisés à cause de ça. Quand il y a une vingtaine de personnes [impliquée] dans un stade de 50.000 personnes, c'est dommage pour le football et pour le sport. Mais il ne faut pas que l'on se serve de ça pour faire du buzz. Il faudrait cadrer cette minorité pour éviter ces débordements." L'ancien sélectionneur de l'Algérie se montre plutôt pessimiste sur la disparition de ces banderoles et de ces chants dans les stades. "On a toléré des choses, explique-t-il. Je pense que le sport est utilisé par des personnes qui ont un esprit contraire au sport. Je suis un sportif dans l'âme et ça fait longtemps qu'on a un peu mis l'éthique aux oubliettes. Le sport n'a de raison d'être que si on respecte l'éthique. Il y a d'autres moyens d'expression."

Choix de la station

France Bleu